Bad Ass – Very Bad Team (Delcourt)

Bad Ass - Very Bad Team

Dead End fait face à la domination globale de la planète par la F.J.A. Les anciens superhéros, ivres de vengeance et de pouvoir, ont pris la planète en otage… et seuls les pires salopards de l’univers pourront la sauver. Accompagné de The Voice, de Master Of Pain, de la fidèle Dead Mobile et des super-vilains les plus surpuissants et les plus instables… Jack sauve le monde !

Je vous ai déjà parlé des deux premiers tomes (Dead End et The Voice) de cette série publiée aux Éditions Delcourt et je m’étais promis de ne plus en parler, car, chroniquer chaque tome d’une série n’apporte généralement pas grand-chose au débat, car la ligne directrice et graphique reste généralement identique.

Vous l’aurez sans doute compris, « Very Bad Team », l’ultime album de la série, m’a un peu déçu par rapport aux tomes précédents. Si le cynisme et l’humour sont toujours présents et efficaces, j’ai trouvé l’intrigue et la façon de finir l’histoire assez simpliste et sans réelles nouveautés pour ce genre de récits.

Même si l’inversion des rôles (un peu comme si la JLA ou les Avengers devenaient méchants et prenaient le monde en otage et que les méchants de DC/Marvel devaient lutter pour sauver le monde) est intéressante, le reste de la trame et des événements sont trop faibles par rapport aux attentes que j’avais. Je dirais que seuls ceux qui veulent vraiment connaître le fin mot de l’histoire peuvent acheter cet épilogue, mais que sinon vous ne manquerez pas grand-chose.

Bad Ass - Very Bad Team

15,95€
6.8

Scénario

6.5/10

Dessins

7.0/10

Related posts