Cyber – La colère d’Arès (Soleil)

Cyber - La colère d'Arès

QUELLE ERREUR NE JAMAIS COMMETTRE AVEC UN SEIGNEUR DE GUERRE ?
TRAHIR SA CONFIANCE.

2102.
Terrence Matterly officie pour une unité spécialisée dans les interventions sensibles. Ce militaire bardé d’implants sous-dermiques et intra-crâniens, en est le bras armé. Il agit seul sur le terrain, assisté par une équipe comparable à celle de Houston pour la NASA.

Ses missions sont de différentes natures : libération d’otages huppés à l’étranger, opérations anti-terroristes, élimination de tout individu ou groupe menaçant les intérêts supérieurs de la nation, etc.

L’histoire débute quand les Earthers, un groupe écoterroriste, se livre à une récupération d’infos sensibles dans un datacenter. Acte qui ne sera pas sans conséquences pour Matterly…

Cyber - La colère d'Arès (page 7)

© Editions Soleil

Ce premier tome de Cyber, une série d’anticipation, nous permet de faire connaissance avec ce militaire aux facultés intellectuelles inimaginables qui, le temps d’opérations spéciales, se transforme en véritable Terminator capable d’anticipé presque toutes les situations dans lesquelles il pourrait se retrouver. Ces facultés lui permettent de s’en sortir indemne lors de chaque intervention même si les dégâts qu’il occasionne de temps en temps ne sont pas du goût de ses supérieurs…

Le scénario de Sylvain Cordurié est bien ficelé mêlant un petit côté sentimental (la relation avec la défunte mère de Terrence qui l’aide à rester les pieds sur Terre) et d’action avec le côté soldat d’élite à l’épreuve de tout mais laissant tout de même une part d’énigme sur la suite des aventures à venir.

Niveau dessins ils me font un peu penser à l’univers de XIII ou Largo Winch tout en n’y ressemblant pas tout à fait et je trouve que ça rend très bien même si les visages des différents personnages manquent peut-être de relief et d’expression des émotions.

Intéressé par cet album ?
Achetez sur Amazon.fr

Advertisements

Xavier

Passionné de bandes dessinées depuis une petite dizaine d'années, je me suis enfin décidé à partager cette passion au travers d'un blog. Au début les chroniques étaient postées sur mon blog perso thiriaux.be mais voulant pouvoir garder une ligne éditoriale plus "personnelle" sans mélanger le tout j'ai donc décidé de séparer les bandes dessinées du reste et objectif-bd.be est ainsi né :)

You may also like...

%d blogueurs aiment cette page :