Ghost Money – La Prisonnière tashkite (Dargaud)

Ghost Money : La Prisonnière tashkite

La Prisonnière tashkite est le 4e et avant-dernier tome de Ghost Money, Thierry Smolderen et Dominique Bertail mettent en place les dernières pièces de cette histoire d’espionnage dans un ultime suspense.

Ce quatrième épisode de Ghost Money se déroule après l’attaque de Dubai. Chamza se réfugie en République tashkite sous la protection du président Azimatov. Elle emporte avec elle une valise « oubliée » en France depuis vingt ans et qui contient peut-être le secret de l’immense fortune léguée par sa mère. Chamza se croit à l’abri des services d’espionnage qui l’accusent de financer le terrorisme international, mais elle déchante très vite. Car la colère d’un dictateur omnipotent qui se sent trahi par sa fille peut se révéler plus dangereuse que tous les coups tordus des espions de la CIA.

Ghost Money : La prisonnière tashkite

© Dargaud

Série découverte grâce à la recommandation d’une connaissance, La Prisonnière tashkite est le 4e des 5 volets de la série et est thriller d’espionnage ancré dans la réalité, au quel j’avais bien accroché dans les 3 premiers volumes mais ce tome 4 est un brin en dessous au niveau de l’intrigue et de l’intensité de la narration.

Les dessins restent de bonne qualité et il ne faut pas juger sur la couverture qui ne reflète pas la qualité des dessins de l’album.

Si vous êtes fan de thrillers cette série est faite pour vous !

Ghost Money - La Prisonnière tashkite

13,99 €
7.3

Scénario

7.5/10

Dessins

7.0/10

Plus

  • Bonne histoire d'espionnage

Moins

  • La couverture ne reflète pas les dessins de l'album
Advertisements

Xavier

Passionné de bandes dessinées depuis une petite dizaine d'années, je me suis enfin décidé à partager cette passion au travers d'un blog. Au début les chroniques étaient postées sur mon blog perso thiriaux.be mais voulant pouvoir garder une ligne éditoriale plus "personnelle" sans mélanger le tout j'ai donc décidé de séparer les bandes dessinées du reste et objectif-bd.be est ainsi né :)

You may also like...

%d blogueurs aiment cette page :