LastMan (Casterman)

LastMan - tome 1

Si j’ai acheté LastMan c’est tout d’abord suite au conseil du compte Twitter de Casterman (@castermanBD) suite à une discussion sur les lectures envisagées pendant un week-end (oui je sais ils ne faisaient que leur boulot et je me suis fait avoir comme un bleu).

Ne connaissant pas Bastien Vivès ni sont univers et n’étant pas un grand fan, après avoir lu quelques planches, des dessins j’ai quand même fini par acheter l’album (en version normale et non en version collector malgré la vive insistance de mon suppôt de Satan favori).

Mais que nous raconte LastMan ?

Adrian Velba, 12 ans, est heureux. Après avoir travaillé dur toute l’année dans l’école de combat de Maître Jansen, il va enfin pouvoir participer, au grand tournoi annuel parrainé par le roi Virgil et la reine Efira. Hélas, à quelques heures de la clôture des candidatures, son partenaire fait défection, malade. Le coup est terrible pour Adrian, car il faut être deux pour s’inscrire au tournoi. Échec sans appel ? Non, car in extremis surgit un grand gaillard que personne n’a jamais vu en ville, Richard Aldana. Aldana propose à Adrian, une alliance pour combattre ensemble. Pleine de méfiance la mère d’Adrian, donne son accord du bout des lèvres…

LastMan - planche 109

Découvrez aussi le secrets de la réalisation de la bande dessinée :

Comme dis en introduction de cet article je ne suis pas trop fan des dessins mais je dois avouer que l’histoire en elle-même me plaît davantage !

La relation et les liens que tissent Adrian et Richard laissent à penser que Richard fera office de figure paternelle dans la vie d’Adrian ou au minimum lui servira de grand frère voir de mentor…

Le format du récit me fait aussi un peu penser à un manga mis à la sauce européenne ce qui n’est absolument pas dérangeant et ce premier tome s’avale à une vitesse folle ce qui démontre la qualité du scénario et du découpage des différentes scènes.

Intéressé par cet album ?
Achetez sur Amazon.fr

Advertisements

Xavier

Passionné de bandes dessinées depuis une petite dizaine d'années, je me suis enfin décidé à partager cette passion au travers d'un blog. Au début les chroniques étaient postées sur mon blog perso thiriaux.be mais voulant pouvoir garder une ligne éditoriale plus "personnelle" sans mélanger le tout j'ai donc décidé de séparer les bandes dessinées du reste et objectif-bd.be est ainsi né :)

You may also like...

%d blogueurs aiment cette page :