On a tué Wild Bill (Dupuis)

On a tué Wild Bill

1876, du côté de Deadwood, en pleine ruée vers l’or.

Melvin l’orphelin a des rêves, qu’il partage avec Celinda. Ses parents à elle sont venus dans cette contrée reculée, comme tant d’autres, pour tenter leur chance et trouver, peut-être, le filon qui leur apportera la richesse. Lui vit avec ses oncles, deux ivrognes installés un peu plus loin, dans un campement de fortune, pour prospecter de leur côté.

Mais les rêves, même les plus beaux, ne résistent pas quand parle la poudre et qu’explose la violence. Témoin du meurtre de Celinda et sa famille, Melvin fuit Deadwood. De rencontres en errance, il croise sur son chemin toutes sortes de gens.

Confronté à la violence permanente de ce Far West sans foi ni loi, sinon celle du plus fort, il lui faut survivre coûte que coûte. Car s’il a tout perdu, il lui reste, chevillée au corps, une soif de vengeance qui ne le quittera plus.

On a tué Wild Bill

© Dupuis

Un western réaliste et âpre signé Hermann, qui laisse s’exprimer toute l’ampleur de son talent de conteur et de dessinateur. On retrouve ici les thèmes chers à Hermann : un héros sans attaches, confronté à la bêtise, à la violence et à l’injustice d’un monde régi par la loi du plus fort, et qui y répond à sa manière, et selon la morale qu’il s’est forgée.

Tout d’abord le titre « On a tué Wild Bill » est très trompeur car de Wild Bill il n’en est que très brièvement question au début de l’album mais hormis ce point « négatif » je dois avouer que le récit des aventures de Melvin m’a fortement plus ainsi que les dessins qui sont, je trouve, très proches de la qualité d’une série d’aquarelles et rendent très bien sur la version électronique (version presse avec le beau gros watermark comme vous pouvez le constater sur l’extrait ci-dessus) que j’ai lu et qui devraient être encore plus beaux sur la version imprimer et cartonnée de l’album que j’achèterai sans aucune hésitation !

Intéressé par cet album ?
Achetez sur Amazon.fr

(Il s’agit d’une réédition de l’album pour les 25 ans de la collection Air Libre)

Advertisements

Xavier

Passionné de bandes dessinées depuis une petite dizaine d'années, je me suis enfin décidé à partager cette passion au travers d'un blog. Au début les chroniques étaient postées sur mon blog perso thiriaux.be mais voulant pouvoir garder une ligne éditoriale plus "personnelle" sans mélanger le tout j'ai donc décidé de séparer les bandes dessinées du reste et objectif-bd.be est ainsi né :)

You may also like...

%d blogueurs aiment cette page :