Otaku Blue – Obsessions (Dargaud)

Otaku Blue - Obsessions (Dargaud)

Avec ce 2e tome s’achève Otaku Blue, une série dans laquelle Richard Marazano et Malo Kerfrieden mènent une double enquête – policière et sociologique – sur les otaku japonais.

Otaku Blue se déroule de nos jours au Japon, dans la ville de Tokyo.
Dans ce second épisode, Asami est enfin sur la piste du fameux Buntaro, otaku parmi les otaku. Pour les besoins de sa thèse sur la culture populaire japonaise, Asami veut absolument interviewer cet homme de légende.

Pendant ce temps, l’enquête de la police sur d’atroces meurtres de prostituées continue. L’inspecteur Kioshi Arakawa tente désespérément de trouver un mobile qui le mènerait au tueur en série. Quand Asami obtient enfin un rendez-vous avec Buntaro…

Otaku Blue - Obsessions

© Dargaud

Le premier volume m’avait intrigué à sa sortie mais je n’avais pas franchi le pas et puis il n’était plus disponible en librairie donc lorsque j’ai vu que le second et dernier tome sortait j’ai sauté sur l’occasion pour découvrir cette double enquête policière et sociologique dans le monde des otakus.

Si les dessins et couleurs m’ont bien plu, je dois avouer que j’ai été un peu déçu par le scénario qui, surtout dans le deuxième tome, manque de rythme.

Même si la trame et la quête d’Asami restent très intéressantes, l’enquête policière elle n’apporte pas grand-chose au récit et reste, pour moi, très secondaire par rapport au côté découverte des cosplayers japonais.

Il est à noter que le 1er album a reçu le prix Lauréat du 6e Concours international du manga, une récompense remise par le ministère japonais des Affaires étrangères.

Advertisements

Xavier

Passionné de bandes dessinées depuis une petite dizaine d'années, je me suis enfin décidé à partager cette passion au travers d'un blog. Au début les chroniques étaient postées sur mon blog perso thiriaux.be mais voulant pouvoir garder une ligne éditoriale plus "personnelle" sans mélanger le tout j'ai donc décidé de séparer les bandes dessinées du reste et objectif-bd.be est ainsi né :)

You may also like...

%d blogueurs aiment cette page :