Batman – Le Deuil de la famille (Urban Comics & DC Comics)

Batman - Le deuil de la famille

L’année n’a pas été de tout repos pour Bruce Wayne : sous le costume de Batman, le protecteur de gotham city a du affronter une confrérie des plus redoutable, la cour des Hiboux. ce qui n’était autrefois qu’une rumeur, un mythe, une comptine passée de génération en génération, existait réellement et leur organisation tentaculaire recueillait en son sein la haute société de Gotham. ces leaders envoyèrent à l’assaut de la ville leurs ergots, des assassins immortels revêtus d’armures intégrables et Batman eut grand-peine à défaire ces troupes invincibles. torturé physiquement dans un labyrinthe secret, Bruce Wayne fut également atteint émotionnellement lorsqu’il apprit que l’ergot en chef de la cour, Owlman, n’était autre que Lincoln March, le candidat à la mairie qu’il soutenait. Pire, celui-ci prétendait être le jeune frère de Bruce, qui aurait survécu au coma dans lequel il avait été placé, après que Martha Wayne, enceinte, ait été victime d’un accident d’automobile. À l’issue du combat, Owlman semblait avoir péri, mais la vérité sur ses dires restait à déterminer. Bruce restait, lui, déterminé à croire son frère mort des années auparavant. Mais une menace plus grande n’allait pas tarder à refaire son apparition sous les traits du clown Prince du crime.

ce dernier a disparu de Gotham depuis un an, ne laissant pour seul souvenir que son visage, découpé puis poinçonné sur le mur de sa cellule : une « faveur », demandée au taxidermiste, un nouveau dément criminel. depuis, le visage du maniaque le plus célèbre de la ville est exposée dans la salle des preuves du commissariat… Mais qu’arriverait-il si le Joker décidait de venir le récupérer ? c’est sur ce point de départ que le scénariste Scott Snyder, aidé de ses complices, Greg Capullo, James Tynion IV et Jock, élabore sa nouvelle saga qui va secouer tout l’univers du chevalier noir, des tréfonds de son Manoir jusqu’aux quartiers industriels de la ville. il fait également intervenir les diférents alliés de Batman dont deux ont déjà fait les frais de leur rencontre avec le Joker : Batgirl, paralysée dans KILLING JOKE (coll. dc deluxe) et Jason Todd, dit Red Hood, laissé pour mort dans UN DEUIL DANS LA FAMILLE (coll. dc essentiels), oeuvre auquel le titre de cet album fait référence.

Batman - Le deuil de la famille

© Urban Comics & DC Comics

Encore une histoire qui parle du Joker me direz-vous et oui vous répondrais-je. Mais cet épisode de la « vie de couple » de Batman et du Joker illustre parfaitement la relation quasi fusionnelle mais surtout obsessionnelle que le Joker entretient envers Batman.

Snyder et Capullo nous dépeignent ici un Joker encore plus terrible, cruel et machiavélique que ce qu’il n’a pu être dans The Killing Joke afin d’essayer de faire revenir SON Batman à ses fondamentaux en se débarrassant du poids superflus que représentent ses acolytes.

Je dirais que Le deuil de la famille est le summum (pour ce que j’ai lu et connais des aventures de Batman) de cette relation de fascination, obsession, amour et haine qu’entretiennent les deux personnages.

Un comics que tout amateur de Batman DOIT absolument lire.

Batman – Le Deuil de la famille

Batman – Le Deuil de la famille
8.3

Scénario

8.5 /10

Dessins

8.0 /10

Plus

  • Le Joker
  • Le Joker
  • Le Joker
Advertisements

Xavier

Passionné de bandes dessinées depuis une petite dizaine d'années, je me suis enfin décidé à partager cette passion au travers d'un blog. Au début les chroniques étaient postées sur mon blog perso thiriaux.be mais voulant pouvoir garder une ligne éditoriale plus "personnelle" sans mélanger le tout j'ai donc décidé de séparer les bandes dessinées du reste et objectif-bd.be est ainsi né :)

You may also like...

%d blogueurs aiment cette page :