Birthright – Le retour (Delcourt)

Birthright - Le retour

Lorsqu’Aaron emmène Mikey jouer dans le parc en rentrant de l’école, il ne se doute pas un seul instant qu’en le perdant de vue quelques secondes, sa vie va être bouleversée. Mikey disparu, Aaron, rongé par le remords, sombre dans l’alcool et la famille entière se désintègre. Mais un an plus tard, une sorte de Conan fait irruption dans leur vie et pourrait bien être leur fils perdu, Mikey.

Forrest Gump disait « la vie est comme une boîte de chocolat, on ne sait jamais sur quoi on va tomber » et bien les bandes dessinées/comics c’est un peu la même chose ! Tu peux recevoir un exemplaire presse et te dire en lisant le résumé « Mon Dieu ce n’est pas du tout ma tasse de thé » tout en te demandant si tu vas vraiment aimer ce que tu vas lire.

C’est donc avec pas mal d’hésitation que j’ai parcouru « Birthright – Le retour », car l’histoire d’un père qui perd son fils dans une forêt me paraissait assez futile et relativement peu intéressante surtout si vous ajoutez à ça un univers heroic-fantasy digne de « Donjons & Dragons ». Mais, je suppose que vous l’aurez compris, j’ai été positivement étonné par le comics mis en scène par Williamson car même si l’univers ressemble effectivement à D&D le scénario est vraiment prenant et je n’ai pas vu le temps passer en en parcourant les pages.

Niveau dessin, hormis un petit bug avec le visage de Brennan (le frère de Mikey) sur la troisième image des extraits j’ai trouvé qu’ils étaient de bonne qualité et je trouve que le Mikey adulte ressemble assez fort à Jason Momoa (futur Aquaman et interprète de Khal Drogo dans Game of Thrones).

Bref, Birthright est un bon comics qui conviendra à un large public et pourrait aisément faire partie des cadeaux que vous mettrez au pied de votre sapin pour Noël 😉

Birthright - Le retour

16,5€
7.5

Scénario

7.5/10

Dessins

7.5/10

Plus

  • De bonne facture en général

Related posts