Block 109 (Akileos)

Block 109

1953…

Après avoir détruit l’Occident, le IIIeme Reich agonise à son tour sous les coups de l’Armée Rouge. Pour Zytek, le maître de l’Allemagne, il ne reste qu’une seule solution : une attaque virale majeure.

Malgré le refus du Haut Conseil, le virus provoque déjà des ravages dans les ruines de Marienburg. Les contaminés, transformés en monstres sanguinaires, s’attaquent aux soldats isolés des deux camps. Seule l’escouade du sergent Steiner parvient à s’échapper d’une funeste rencontre.

Ce dernier et ses camarades sont-ils la dernière chance de l’humanité ? Et quel est véritablement l’objectif de Zytek, l’omnipotent seigneur du Reich ?

Alors oui, je sais, Block 109 est paru en 2010 et donc ce n’est pas vraiment une nouveauté mais ça faisait longtemps que je l’avais dans ma liste d’achats mais il n’était pas de stock chez mon libraire et j’oubliais de le commander quand je passais chez lui mais je voulais absolument le lire après avoir lu « Le Roy des Ribauds » des mêmes auteurs et heureux hasard, il était pour une fois disponible (et visible) lors de mon dernier passage donc j’ai sauté dessus 🙂

Mon premier réflexe lorsque j’ai ouvert l’ouvrage fût de me dire « Oulà c’est du costaud niveau nombre de pages (il y en a 196) » – car oui au départ je m’attendais plus à un format bande dessinée qu’à un format comics (mais bon ça je devrais être habitué avec les publications de chez Akileos) – et un petit doute concernant les dessins qui me semblaient fort ternes mais je suis vite revenu sur mes premières impressions tant la lecture de Block 109 fût un réel plaisir.

Un réel plaisir car le scénario proposé par Vincent Brugeas est très prenant, nous propose des personnages auxquels on peut s’attacher et qui disposent d’une large palette de caractères et plein de rebondissements car au final (et même si le but final est répréhensible) on peut comprendre que la volonté de Zytek n’est pas la plus mauvaise solution par rapport à la situation dans laquelle le Monde se trouve.

Mais un bon scénario ne serait sans doute pas aussi efficace si les dessins ne se mettaient pas à son service et si le dessinateur ne parvenait pas à donner vie aux vues et besoins de l’écrivain. Dans le cas de Block 109 (et même si comme dit plus haut j’ai eu un peu de problèmes au début), Ronan Toulhoat est parvenu à donner vie aux idées de Brugeas d’une superbe façon et qui rend hyper dans cet univers de guerre et misère perpétuel.

Block 109 est vraiment un « must read » !

Block 109

19,00 €
8.5

Scénario

9.0/10

Dessins

8.0/10

Plus

  • Histoire prenante et bien aboutie
  • Dessins proposant une bonne atmosphère

Moins

  • Je n'en vois pas vraiment
Advertisements

Related posts