Le chant des Stryges - Réalités

Le chant des Stryges – Réalités (Delcourt)

Alors que Debrah met en place son plan pour soumettre les Stryges, Nivek tente de ramener le bébé parmi ses semblables. Une course-poursuite est engagée entre deux conceptions sur l’avenir des relations entre les deux communautés. L’ensemble des enjeux des récits de l’univers des Stryges, principaux ou dérivés, sont sur le point de trouver leurs réponses. et elles vont en surprendre plus d’un.

Pour ceux qui ne connaissent pas la série Le chant des des Stryges, voici un petit briefing sur cet univers :

Depuis la nuit des temps, dans chaque civilisation, les hommes rapportent d’étranges rencontres avec des créatures diaboliques. Tantôt griffons, tantôt vampires, les Stryges ont traversé les siècles parmi nous.

Esprits nocturnes et malfaisants, femmes au corps d’oiseau, elles peuvent prendre forme humaine pour séduire les mortels et épuiser leur vitalité jusqu’à la mort. Divinités désincarnées, cruelles et sanguinaires, elles errent la nuit pour sucer le sang et dévorer la chair des nouveaux nés endormis.

Par extension, au cours des siècles, le terme Stryge s’est étendu à tout ce que l’homme craint : diable, sirènes, vampires… jusqu’aux extraterrestres.

Passé cette introduction, venons-en au sujet principal de l’article, à savoir le 17è tome de la série : « Réalités ».

Si d’un point de vue graphique il n’y a pas grand chose à signaler, les dessins et couleurs étant dans la lignée des tomes précédents, le scénario, lui, nous propose une fin en apothéose et assez inattendue qui m’a laissé perplexe quant à la suite vu qu’il devrait y avoir encore au moins 1 tome pour terminer le troisième cycle.

Bref, j’ai hâte de pouvoir lire ce tome 18 pour savoir ce qu’il s’est passé et comment cela finira…

Le chant des Stryges - Réalités

14,95€
7.5

Scénario

7.0/10

Dessins

8.0/10

Plus

  • Dans la lignée de la série
  • Propose un dénouement assez inattendu

Laisser un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :