Charlotte Impératrice - La Princesse et l'Archiduc

Charlotte Impératrice – La Princesse et l’Archiduc (Dargaud)

Élevée par son père Léopold 1er, Charlotte de Belgique est destinée à faire un glorieux mariage. Pour la jeune femme, le choix s’arrête sur l’archiduc Maximilien d’Autriche, frère cadet de l’empereur François Joseph. Un mariage somptueux vient sceller leur union, qui, disons-le tout de suite, ne sera pas heureuse. Le jeune couple est dépassé par les rivalités dont ils sont le jeu, entre les terribles Habsbourg et le calculateur empereur Napoléon III. Et Maximilien se révèle un homme décevant, à tous points de vue. C’est en faisant face à l’adversité que Charlotte aura finalement l’occasion de quitter les voies d’un chemin tout tracé…

Quand le père de Tyler Cross, Fabien Nury, s’associe à l’homme qui tua Lucky LukeMatthieu Bonhomme, on aurait pu penser que l’histoire qui naîtrait de cette union soit un thriller policier ou une histoire de western, mais il n’en est rien, car les deux hommes s’attaquent ici à une tranche de l’Histoire de notre plat pays et berceau de la bande dessinée : la Belgique !

En effet, les deux hommes s’attellent ici à nous présenter le plus fidèlement possible la vie de Marie Charlotte Amélie Auguste Victoire Clémentine Léopoldine de Saxe-Cobourg-Gotha, fille du roi Léopold Ier de Belgique et de Louise d’Orléans, de sa naissance à sa mort en 1927 des suites d’une maladie.

Dans ce premier tome, ils nous présentent la jeunesse de la princesse, de son adolescence à son accession au trône impérial mexicain à l’âge de 24 ans. De l’innocence à la découverte des rouages du pouvoir, de la gestion d’une province à la chute de cette régence et à la disgrâce causée par celle-ci, de l’amour à l’indifférence d’un mari volage et à la pression familiale afin d’assurer la lignée des Habsbourg.

Même si, de l’aveu même des deux protagonistes, une partie des faits et des personnages de l’histoire sont fictifs, j’ai appris pas mal de choses sur les aléas de la famille royale belge (je ne savais qu’on avait eu une princesse devenue impératrice) et le mélange du scénario proposé par Nury et des dessins de Bonhomme fonctionnent parfaitement. « Charlotte impératrice » est donc pour moi une belle découverte du passé de mon pays et s’annonce comme une série qui devrait intéresser les amateurs d’Histoire et de royauté.

Charlotte Impératrice - La Princesse et l'Archiduc

16,95€
7.8

Scénario

7.3/10

Dessins

8.2/10

Laisser un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :