Bad Ass – Dead End (Delcourt)

N’étant pas forcément très attiré par l’univers des Comics (même si je vais m’y mettre) j’ai plus acheté Bad Ass – Dead End par curiosité suite à un article paru sur BD Gest’ car les dessins et l’histoire m’intriguaient…

Résumé de Bad Ass – Dead End

Assassin de l’un des chefs de la pègre locale et voleur d’une formidable somme en diamants, Dead End est désormais considéré comme l’ennemi public numéro 1 de Roman City… une ville protégée par l’implacable Black Snake. Vingt-cinq ans plus tôt, Dead End est encore le jeune et détesté Jack Parks, souffre-douleur de son lycée, jusqu’au moment où il décide de se venger de tous ceux qui l’ont malmené.

La bande annonce sur YouTube :

Une planche de l’album :

Bad Ass - Dead End (planche 4)

Mon avis sur Dead End

Un peu sceptique au début à cause de mon manque de connaissance de l’univers des comics (les seuls comics que j’avais lu étant les Walking Dead qui sont pour moi bien meilleurs que l’adaptation dans la boîte à images) je dois avouer que Bad Ass – Dead End m’a fortement amusé.

Le cynisme et la méchanceté gratuite (cf l’aperçu du comics ci-dessus) de Dead End est un régal.

Le amateurs/puristes de comics seront sûrement plus critiques que moi car leur background dans cet univers leur a apporté une meilleure connaissance mais je trouve que pour commencer c’est un bon choix.

Bad Ass - Dead End

15,5€
Bad Ass - Dead End
7.3

Scénario

7.5 /10

Dessins

7.0 /10

Plus

  • Le cyynisme et la méchanceté gratuite sont un régal
Advertisements
%d blogueurs aiment cette page :