Batman – The Dark Knight Returns (DC Comics/Urban Comics)

Voilà voilà, je viens de terminer la lecture de mon premier vrai comics de super héros et dont le héros est – oh surprise vu le titre de l’article – Batman, Bats, Batounet, … ou Bruce Wayne dans la vie de tous les jours (désolé pour le spoil pour ceux qui n’avaient jamais entendu parler de Batman, enfin si de tels gens existent ;))

Mais que raconte ce Batman – The Dark Knight Returns ?

Cela fait à présent dix années que Batman n’officie plus, ni à Gotham ni ailleurs. Depuis la mort de Jason, le dernier Robin, Bruce Wayne n’a plus ni l’envie, ni la motivation, de faire régner la justice comme autrefois.

La situation à Gotham a bien évidemment empiré, au point qu’une bande organisée de criminels, surnommés les mutants, multiplient les victimes innocentes en toute impunité. Le commissaire Gordon n’en peut plus. Après tant d’années à servir la justice, il s’apprête à raccrocher les gants. Un jour, un des anciens ennemis du Chevalier noir sort de l’asile : le fameux Double-face (Harvey Dent ancien procureur de Gotham City).

Le docteur Wolper prétend que l’ancien voyou est désormais sain d’esprit et lui a même refait le visage. Cette libération, qui semble anodine, marque le retour de Batman. Le justicier souhaite remettre la main sur son ennemi mais également en profiter pour rendre la paix et la sécurité aux habitants de Gotham.

Très vite, ces actes sont remarqués par les médias qui constatent que Batman opère cette fois-ci de façon beaucoup plus expéditive qu’auparavant. Qui plus est, les nouvelles méthodes du justicier ne sont guère appréciées par la police qui lance un mandat d’arrêt à son encontre…

Première planche de Batman The Dark knight Returns
© Urban Comics / DC Comics

J’ai passé un bon moment en compagnie d’un des seuls super-héros à ne posséder aucun super pouvoir même si j’ai eu un peu de mal  me mettre dans le bain et l’ambiance de ce Batman – The Dark Knight  Returns.

Je dois avouer que les dessins et l’esthétique visuelle ne m’ont pas vraiment parlés et aidés à m’y mettre… Très, voir trop, années 80 (oh wait les albums datent de cette époque-là) je n’ai pas vraiment accroché à ce style.

Le scénario en lui-même est intéressant et permet de découvrir une partie de la vie de Batman/Bruce Wayne que personne ne connaît hormis les fans des comics et l’intrigue est bien ficelée et je ne m’attendais pas à une fin telle que proposée dans cette intégrale.

Pour conclure je dirais que d’autres versions de Batman plus récentes (dessins plus actuels) devraient, je suppose, plus me correspondre mais ne m’y connaissant absolument pas cette galaxie de super-héros (que ce soit DC Comics ou Marvel) si vous avez des suggestions, n’hésitez pas  à laisser vos suggestions dans les commentaires 🙂

Intéressé par cet album ?
Achetez sur Amazon.fr

Advertisements
%d blogueurs aiment cette page :