Communardes ! - Les Eléphants rouges

Communardes ! – Les Eléphants rouges (Vents d’Ouest)

Hiver 1870. Prélude de la Commune. Alors que Paris, assiégée par l’armée prussienne, subit le froid et la famine, Victorine, onze ans, passe le plus clair de son temps à s’occuper de Castor et Pollux, les deux éléphants du Jardin des plantes. Cette passion pour les pachydermes a le don d’énerver sa mère, engagée dans le mouvement des femmes qui veulent s’impliquer dans la défense de la ville. Mais Victorine est bourrée d’imagination, et elle veut être à la hauteur des ambitions de sa mère. Nourrie par les exploits des célèbres éléphants d’Hannibal, elle élabore un plan pour libérer Paris. Un plan génial, démesuré, contre lequel Bismarck ne peut rien. Un plan de petite fille livrée à elle-même dans un monde d’adultes…

Si, au départ, j’ai acheté Communardes !, c’est tout d’abord parce que la couverture style affiches de la fin du 19è siècle des deux tomes sortis me plaisaient beaucoup et j’avais soit du bol parce que j’aimais bien soit tant pis pour moi et je me retrouvais avec des bandes dessinées qui ne me plaisaient pas …suspens (sauf si vous avez déjà vu la note en bas de page mais là c’est tricher 😉 ) et roulements de tambour…

Donc voilà, je me retrouve à lire les aventures d’une sympathique jeune fille, pleine d’énergie et de rêves, et de sa maman, militante pour les droits des femmes, dans un Paris livré à la famine, le manque d’emploi et surtout la guerre contre les Prussiens.

On y découvre un quotidien fait de files pour la nourriture, de débrouille pour gagner un peu d’argent vu que les couturières n’ont plus d’emploi et de réunions en présence notamment de Louise Michel (non ce n’est pas la version féminine de Louis Michel) pour l’émancipation des femmes et leur permettre de se battre avec les hommes pour défendre la ville.

J’ai vraiment bien aimé le scénario proposé par Lupano qui est plein de malice, de suspens et rythmé comme il le faut et le tout superbement illustré à coup de couleurs chaudes pour surmonter l’hiver parisien par Lucy Mazel (dessins qui me font un peu penser à ceux de Vincent pour la série Chimère(s) 1887 qui se déroule à la même époque).

Communardes ! est une bande dessinée mêlant faits historiques et fiction vraiment bien balancée qui devrait plaire à un large public.

Communardes ! - Les Eléphants rouges

14,50 €
8.3

Scénario

8.0/10

Dessins

8.5/10

Plus

  • Bande dessinée mêlant faits historiques et fiction
  • Superbes dessins

Moins

  • Je n'en vois pas

Laisser un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :