Corps Sonores (Glénat)

Corps Sonores, c’est le nouveau roman graphique de Julie Maroh, l’auteure de « Le bleu est une couleur chaude« . Avec ce récit, elle fait une promesse, celle de montrer la diversité des relations amoureuses. Le tout dans le décor de la ville de Montréal un 1er juillet, le jour des déménagements, le jour des nouveaux commencements, des nouveaux possibles.

Le roman est composé de 21 chapitres, 21 tranches de vie : une première rencontre, la vie de couple, un deuil, une séparation. Et ce qui n’est pas fréquent en littérature, on nous montre des couples atypiques. Gays, lesbiennes, trans, polyamoureux. On y lit les questionnements d’une génération, les joies des débuts, les angoisses d’une rencontre, la dépression post-rupture.

Les chapitres sont courts, il y a peu de texte, mais celui-ci est savoureux, aux sonorités québécoises. Les expressions du cru se multiplient, mais sont toujours sous-titrées : « On s’en calisse, se mettre une brosse, tabernac« .

On ferme ce roman avec une seule conclusion en tête : quelle que soit notre amour, nos sentiments sont universels, nous partageons tous les mêmes émotions.

Corps Sonores

25,5€
Corps Sonores
9

Scénario

9.0 /10

Dessins

9.0 /10
Advertisements
%d blogueurs aiment cette page :