The Creep (Urban Comics)

The Creep

Un adolescent se suicide deux mois après la mort de son meilleur ami. Désespérée par l’incompétence des autorités, la mère de la victime contacte un amour de jeunesse, le détective privé Oxel Kärnhus.

Le corps déformé par une maladie dégénérative, Oxel possède le physique d’un monstre et une sensibilité à fleur de peau. La peur et la pitié qu’il inspire lui seront d’une aide précieuse dans son enquête.

Pour The Creep John Arcudi a voulu rendre hommage aux histoires de détectives privés et il faut dire que c’est plutôt réussi.

Plutôt car j’ai trouvé que l’intrigue était peut-être un peu trop cousue de fil blanc (j’avais plus ou moins compris qu’il y avait un lien avec le camping mais sans en connaître le pourquoi) mais sinon le reste de l’histoire est très bien construit et la psychologie des personnages est très bien rendue et j’en suis même arriver à plaindre Oxel, la mère de Curtis et Jeffrey le père de Stéphanie (l’amie de jeunesse).

Bref une bonne histoire qui se laisse lire assez facilement et qui vous tiendra occupé pendant une soirée d’hiver 🙂

Intéressé par cet album ?
Achetez sur Amazon.fr

Advertisements

Related posts