Dark Museum - Le Cri

Dark Museum – Le Cri (Delcourt)

1890, Copenhague. Edvard Munch, déjà fragile mentalement, est interné en secret suite à la mort de son père. Face à la détresse d’une amie du peintre, le directeur demande l’assistance d’un jeune médecin ouvert aux nouvelles théories psychanalytiques. Ensemble, ils pensent avoir découvert l’origine du traumatisme de Munch et décident de l’emmener au bout du monde se confronter à son propre cauchemar.

Je vous ai déjà parlé de la série Dark Museum lorsque son premier tome sur « American Gothic » était sorti. Le deuxième tome s’attaque à une autre œuvre majeure de la peinture moderne : « Le Cri » d’Edvard Munch.

Si « American Gothic » nous montrait les affres de la crise américaine sur les populations d’agriculteurs, « Le Cri » nous emmène du Danemark à l’Indonésie sur une trame mêlant maladie mentale, magie noire et malédiction.

L’histoire démarre dans un hôpital psychiatrique digne d’Arkham dans lequel le célèbre peintre Munch est interné suite à des crises de violence extrême pour s’orienter vers une quête « au crabe » à travers l’Indonésie post éruption volcanique et ravagée par des tsunamis menant Munch au sommet d’un volcan pour une lutte mortelle.

Si dans ce tome l’histoire prend un côté plus fantastique que dans « American Gothic », il est intéressant de découvrir les moeurs de l’époque niveau médical, mais aussi comment vivaient les Indonésiens à l’époque ainsi que les débuts de la psychiatrie moderne. Un bon album même si un ton en dessous de « American Gothic » à mon goût.

Dark Museum - Le Cri

14,95€
Dark Museum - Le Cri
7.3

Scénario

7.0 /10

Dessins

7.6 /10
Advertisements
%d blogueurs aiment cette page :