The Dead Hand – Les Reliques de la Guerre Froide (Glénat)

The Dead Hand - Les Reliques de la Guerre Froide

1992. La guerre froide vient de s’achever. Russie, Angleterre, France, Allemagne et USA ont développé lors de ces 40 ans de tensions des programmes d’espionnage intensifs et formé les agents les plus impitoyables. Hier rivales, ces grandes puissances doivent aujourd’hui mettre en commun leurs meilleurs éléments alors qu’un groupe terroriste s’est emparé du programme de défense nucléaire du Kremlin. Pour sauver le monde, cinq espions passés maîtres dans l’art de la dissimulation et du mensonge vont devoir apprendre à se faire confiance.

À la vue de la couverture et à la lecture des premières planches de « The Dead Hand« , j’ai tout de suite pensé à un jeu vidéo (issu d’un bouquin de Tom Clancy) qui a bercé mon adolescence à savoir Splinter Cell tant le costume pourrait être celui d’un du héros des romans.

Pour le reste, j’ai trouvé le scénario intéressant même si j’ai eu l’impression de lire un mélange de séries télé, mais sans réellement pouvoir mettre un nom dessus ou les citer pour ne pas dévoiler l’intrigue complète et léser les potentiels lecteurs.

Néanmoins, ces impressions de déjà-vu n’impactent pas du tout la qualité de l’intrigue et j’ai trouvé les dessins fort réalistes et dans la veine de ce qu’on pourrait trouver dans certains comics US (et suis-je le seul à trouver que les traits de l’espionne française – la blonde au centre de la couverture – ressemblent à ceux de Madonna ?).

Ce premier tome de « The Dead Hand » est une histoire d’espionnage prenante qui plaira sans aucun doute aux amateurs du genre et serait un bon point d’entrée pour ceux qui voudraient se lancer.

The Dead Hand - Les Reliques de la Guerre Froide

14.95€
The Dead Hand - Les Reliques de la Guerre Froide
8.3

Scénario

9.0 /10

Dessins

7.5 /10
Advertisements
%d blogueurs aiment cette page :