Gaza 1956 de Joe Sacco (Futuropolis)

Le pitch

Avec Gaza 1956, Joe Sacco recolle les pièces du puzzle de l’Histoire. Par le biais de ses recherches et de ses rencontres, il décrit le massacre de civils palestiniens par des soldats israéliens à Khan Younis. Il s’est nourri de documents officiels et de témoignages de Palestiniens qui ont vu ou entendu quelque chose. Joe Sacco est le premier journaliste auteur de bande dessinée. Il se met en scène, assume sa subjectivité et adopte une démarche la plus transparente possible.

GAZA_Page_106

Ce que j’en ai pensé

Cette bande dessinée est une brique de 400 pages dont la lecture est parfois assez ardue. C’est véritablement un livre d’histoire qu’on a entre les mains. Un livre d’histoire dessiné ultra documenté. Le dessin en noir et blanc est très précis, plein de détails. Il y a des informations dans tous les coins des planches.

Ce qui est intéressant, c’est de suivre le travail de ce grand reporter. Le journaliste partage avec nous ses rencontres et ses doutes. On assiste à toutes les étapes qui lui ont permis de mettre à jour un événement qui avait été effacé des mémoires.

Seul point négatif qui n’en est peut-être pas un, le récit ne s’attarde que sur les événements du passé. Les relations israélo-palestiniennes d’aujourd’hui ne sont pas évoquées. Mais est-ce que quelque chose a réellement changé entre 1956 et aujourd’hui? Chacun a son propre avis.

Intéressé par cet album ?
Achetez sur Amazon.fr

Advertisements

You may also like...

%d blogueurs aiment cette page :