Giant – Tome 1 (Dargaud)

Giant - Tome 1

New York, 1932. Malgré la grande dépression qui frappe durement l’Amérique, les buildings s’élèvent toujours plus haut dans le ciel de Manhattan et les chantiers prolifèrent. C’est là que travaille Giant, un homme taciturne à la carrure imposante. Ses collègues le chargent d’avertir la famille d’un compatriote irlandais du décès accidentel de celui-ci. Mais, dissimulant la triste vérité, le mystérieux colosse envoie une belle somme d’argent à Mary Ann, la jeune veuve, ainsi qu’une lettre dactylographiée qui pourrait être de son mari… Elle lui répond et commence alors une correspondance régulière, sans que Giant dissipe le mensonge. Vient alors le jour où Mary Ann et ses enfants débarquent à New York…

Avec « Giant », Mikael (Promise) nous propose de suivre les pas d’hommes fraîchement débarqués (ou pas) de leur Irlande natale à New York dans le but de trouver du travail pour faire vivre leurs familles restées au pays. Pour ce faire, il nous propose un héros taciturne et au passé trouble qui a du mal à s’ouvrir aux autres et ne faisant confiance à personne.

Malheureusement pour lui, un nouveau collègue arrive sur le chantier du plan grand immeuble de la ville – le Rockefeller Center – et celui-ci tentera coûte que coûte de délier la langue de notre géant, et ce parfois au mépris de sa sécurité et de celle de ses collègues.

Mikael, qui est aux commandes de A à Z, nous propose un scénario, un graphisme et une couleur qui, tous mis ensemble, permettent à l’oeuvre d’exister et de rentre compte des difficiles conditions de vie des immigrés européens vers le Nouveau Monde.

Ce premier tome de « Giant » annonce une belle fresque historique sur fond de crise financière, mafia et immigration. Une série qui devrait convaincre son monde de par son scénario bien ficelé et son graphisme très juste apportant une touche encore plus sombre.

Giant - Tome 1

13,99€
7.8

Scénario

8.0/10

Dessins

7.6/10
Advertisements

Xavier

Passionné de bandes dessinées depuis une petite dizaine d'années, je me suis enfin décidé à partager cette passion au travers d'un blog. Au début les chroniques étaient postées sur mon blog perso thiriaux.be mais voulant pouvoir garder une ligne éditoriale plus "personnelle" sans mélanger le tout j'ai donc décidé de séparer les bandes dessinées du reste et objectif-bd.be est ainsi né :)

You may also like...

%d blogueurs aiment cette page :