Grayson – Tome 1 (Urban Comics)

Grayson - Tome 1

Depuis le Règne du Mal du Syndicat du Crime, Dick Grayson, dit Nightwing, se fait passer pour mort. Mais cet ex-Robin est recruté par son ancien mentor, Batman, pour une mission qui profitera de son « décès » : infiltrer l’agence d’espions enquêtant sur les surhumains, Spyral, et faire équipe avec la talentueuse et dangereuse Helena Bertinelli !

Donc Dick Grayson/Nightwing est mort (enfin on le fait passer pour mort) et il en profite pour être recruté par une mystérieuse agence qui lui confie la mission de récupérer des morceaux du corps de Parangon un être artificiel construit sur base de l’ADN des super héros de l’univers DC (Batman, Superman, Flash, Martian Manhunter, Wonder Woman etc.). Mais Dick est en fait un agent double et doit découvrir l’identité des dirigeants de Spyral pour le compte de Batman.

Pour ce faire, il fait équipe avec la patronne du centre d’entraînement de Spyral, la Matronne, avec laquelle il va lier des contacts plus que professionnels (enfin ça le laisse à penser).

D’un point de vue scénaristique, il est intéressant de voir comment Dick se débrouille en se basant principalement sur son enseignement de voltigeur et ce que Batman lui a appris, mais sans tous les gadgets qui étaient à sa disposition.

Il est aussi intéressant de voir la relation d’amitié qui existe entre Dick et Bruce Wayne grâce aux différents flashbacks dispensés lors de débriefings entre les deux hommes.

L’album propose aussi quelques doses d’un humour gentillet (notamment quand les élèves du pensionnat parlent du fessier de Grayson en affublant chaque fesse d’un prénom).

Ce premier tome de Grayson fut une agréable surprise pour moi et je pense que ça devrait plaire à pas mal de monde.

Grayson - Tome 1

19€
7.8

Scénario

8.0/10

Dessins

7.5/10

Plus

  • Mise en avant des talents de Grayson sans trop de gadgets
Advertisements

Related posts