H.G. Wells - La Machine à explorer le temps

H.G. Wells – La Machine à explorer le temps (Glénat)

Londres, fin du XIXe siècle.

Un groupe d’amis écoute les aventures de celui qui prétend être le premier voyageur du temps. Son récit débute en l’an 802 701.

La Terre est alors habitée par les Éloïs, descendants des hommes vivant en harmonie, passant leur temps à jouer et à manger des fruits dans un immense jardin d’Eden. Mais derrière ce paradis se cache un terrible secret… Car une autre espèce vit dans les profondeurs de la Terre : les Morlocks, sortes de singes blancs aux yeux rouges ne supportant plus la lumière du jour à force de vivre dans l’obscurité. La nuit, ils remontent à la surface pour kidnapper et se nourrir des Eloïs…

Il n’est jamais aisé de se lancer dans l’adaptation de classiques de la littérature, car les attentes seront de toute évidence très hautes et les lecteurs connaissant l’oeuvre risquent d’être frustrés si le résultat final n’est pas bon et les néophytes risquent d’être perdus si l’adaptation est trop pointue ou mal réalisée (coucou « Do androids dream of electric sheep ? » de Philip K. Dick).

Donc, adapter un des classiques de la littérature de science-fiction a dû être une sacrée épreuve pour Dobbs, car, il ne pouvait bien évidemment retranscrire toute l’oeuvre en une seule bande dessinée et il a donc dû choisir entre « vulgariser » l’oeuvre ou essayer de rester le plus fidèle possible en 56 pages.

L’adaptation faite par Dobbs rend la lecture de la bande dessinée vraiment rapide tout en conservant l’intérêt et le suspens et je n’ai pas vu le temps passer.

Niveau dessins, j’ai trouvé ceux-ci de bonne qualité, mais, peut-être un tout petit peu trop enfantins ou plutôt légers par rapport à ce qu’un lectorat plus adulte pourrait attendre d’une adaptation d’une telle oeuvre.

Après lecture, on peut clairement dire que Dobbs a décidé de rendre « La machine à explorer le temps » accessible à un large public et afin de pouvoir servir d’excellent tremplin à la lecture des autres oeuvres de Wells tant en livre pour connaître les détails des aventures de l’explorateur du temps  ou donner envie de découvrir les autres oeuvres qui s(er)ont adaptées dans les mois à venir.

H.G. Wells - La Machine à explorer le temps

14,5€
H.G. Wells - La Machine à explorer le temps
8

Scénario

8.0 /10

Dessins

8.0 /10
Advertisements
%d blogueurs aiment cette page :