Ira Dei – L’or des Caïds (Dargaud)

Ira Dei - L'or des Caïds

En 1040, les armées de Byzance tentent de reconquérir la Sicile, alors aux mains des Arabes. Alors que la ville de Taormine résiste à Harald, le terrible chef varègues à la tête des troupes byzantines, un Normand nommé Tancrède et un jeune moine, Étienne, légat du pape proposent les services de leur petite troupe de mercenaires.

À la demande d’Étienne, Tancrède se rapproche d’Harald et lui propose un marché : il fera tomber Taormine en trois jours, en échange de quoi il recevra les richesses de la cité. Même s’il comprend que Tancrède est en mesure de réaliser ce prodige, Harald se méfie de cet homme dont les yeux révèlent qu’il a « traversé les Enfers » et dont le passé mystérieux ressurgit peu à peu…

Pourquoi l’Église a-t-elle fait de lui une arme au service de Dieu ? Et quelle revanche veut-il prendre aujourd’hui ?

Si vous êtes un.e régulier.ère du site, vous aurez remarqué que je vous ai parlé de quasi toutes les séries sur lesquelles Brugeas et Toulhoat ont collaboré (Chaos Team, Le Roy des Ribauds et Block 109) et à chaque fois j’avais été conquis par ce que le duo proposait chez Akileos donc quand j’ai vu qu’ils proposaient une nouvelle oeuvre commune chez Dargaud cette fois (NDLR : merci Yves pour la commande) j’ai sauté à pieds joints dessus (enfin pas vraiment hein c’est une expression) chez mon libraire.

Venant juste de finir le premier cycle des aventures du Tristre Sire, je n’ai pas pu m’empêcher de remarquer quelques similitudes sur le physique de certains personnages, mais c’est très léger et les points communs entre « Le Roy des Ribauds » et « Ira Dei » s’arrêtent là. Il y a une autre partie du récit qui m’a fait penser à un passage du premier tome de « Le Troisième Testament: Julius » de Dorison et Alex Alice, mais je ne vous en dirai pas plus pour éviter de vous vendre la mèche et vous enlever une partie du suspens du récit 😀

Pour ce  qui est du scénario, Brugeas nous propose une nouvelle histoire prenante mêlant action, aventure, réflexion (si si un peu) et suspens le tout en étant, comme à chaque fois, hyper documenté ce qui est une des choses que je préfère chez le scénariste.

Niveaux dessins, Toulhoat fait encore preuve de son talent tout en évitant de rester dans le spectre de ce qu’il a fait pour « Le Roy des Ribauds » en proposant un univers plus lumineux (bon c’est un peu normal vu l’endroit où ce situe l’action) et avec un style graphique finalement assez éloigné de ses prédécesseurs.

« Ira Dei » est pour moi, avec « Journal d’un enfant de lune » au sujet duquel un article arrive sous peu, un de mes coups de coeur de 2018 (oui même si l’année est encore jeune) et si vous êtes, comme moi, amateur de récits historiques alliant guerre, suspens et trahison, je vous conseille de foncer découvrir cette série !

Vous pouvez aussi découvrir de nombreuses interviews des auteurs expliquant la genèse de « Ira Dei » dont celle-ci :

Ira Dei - L'or des Caïds

13,99€
8.2

Scénario

8.0/10

Dessins

8.3/10
Advertisements

Xavier

Passionné de bandes dessinées depuis une petite dizaine d'années, je me suis enfin décidé à partager cette passion au travers d'un blog. Au début les chroniques étaient postées sur mon blog perso thiriaux.be mais voulant pouvoir garder une ligne éditoriale plus "personnelle" sans mélanger le tout j'ai donc décidé de séparer les bandes dessinées du reste et objectif-bd.be est ainsi né :)

You may also like...

%d blogueurs aiment cette page :