Isabellae – L’Homme-nuit (Le Lombard)

Ayant toujours été très attiré par l’univers des samouraïs et du Japon médiéval (j’ai bien aimé les séries Le Sabre et l’Épée, Samuraï et sa spin-off Samuraï Légendes) c’est tout naturellement que je me suis jeté sur Isabellae (mais non pas l’héroïne, la BD hein).

L’histoire d’Isabellae

Japon, 1192. Sept ans après la bataille de Dan-no-ura qui ouvrit le bal de l’ère féodale. Sept années qu’Isabellae Ashiwara arpente les routes du pays en compagnie du fantôme de son père, gagnant sa vie à la pointe de son sabre. Sept années passées à rechercher sa soeur Siuko, disparue.

Le temps est finalement venu pour la chasseuse de primes avec à ses côtés, le fantôme de son père, et quelques compagnons d’infortune de se confronter à son passé et de prendre les rênes de son destin…

Un extrait de la bande dessinée :

isabellae-planche

La bande annonce :

Mon avis

L’histoire de la quête d’Isabellae, fille d’une sorcière irlandaise – d’où la chevelure rousse – et d’un grand samouraï, s’annonce intéressante de part la mystique qu’il règne autour de cette jeune femme.

Les dessins donnent une très belle dynamique et la narration est très réussie ce qui rend cette bande dessinée extrêmement agréable et facile à lire.

Bref si vous aimez ce genre d’aventure foncez ! Et pour une fois que le héros n’est pas un gars hyper baraqué mais une frêle (?) jeune femme ça change 🙂

Intéressé par cet album ?
Achetez sur Amazon.fr

Advertisements
%d blogueurs aiment cette page :