Jhen – Le Procès de Gilles de Rais (Casterman)

Jhen - Le Procès de Gilles de Rais

Ayant outrepassé toutes les convenances, ayant bafoué l’Église et molesté publiquement un homme de foi, Gilles de Rais, est arrêté. Malgré ses nombreuses tentatives d’invocation, le diable reste sourd aux appels du seigneur de Tiffauges. Gilles se pense perdu. À moins que… pour sauver son ami d’un procès difficile, Jhen se lance à la recherche de la statuette de la vierge qui pleure, seule relique semblant permettre à Gilles de revenir dans le droit chemin. Mais les heures passent et le procès avance.

Quand je vous ai parlé du premier tome de « Alix Origines« , je vous disais que je ne connaissais la série que de nom sans n’en avoir jamais lu un tome. Et bien pour Jhen, je ne connaissais absolument pas la série avant de recevoir l’exemplaire presse de la part de Casterman et pourtant la série était scénarisée par Jacques Martin (le père d’Alix).

Donc, il n’est pas surprenant à ce que cette série reprenne les codes graphiques d’Alix et la ligne claire chère à Jacques Martin (dont il apprit les principes auprès de Hergé) ce qui confère à l’histoire ce petit côté rétro (oui je ne suis pas spécialement un grand adepte de cette mouvance), mais qui colle très bien à ce genre de scénario.

En parlant de scénario, nous retrouvons Jhen rendant visite à son ami Gilles de Rais, qui, en plein délire, essaye de s’associer avec le malin afin de faire taire les démons qui sont en lui (pas très logique tout ça, mais bon). À ce moment arrive une délégation de chevaliers venus arrêter le seigneur de Rais afin qu’il réponde des crimes qu’il aurait commis dans son entreprise, mais juste avant que ceux-ci n’arrivent, il demande à son ami Jhen d’aller récupérer une relique qu’il avait confiée à une abbaye afin de la lui ramener en sa prison nantaise.

« Le Procès de Gilles de Rais » nous emmène donc sur deux histoires qui se vivent en parallèle : la quête de Jhen qui, de bien entendu, ne se passera pas comme il le faudrait et le procès à charge de Gilles de Rais et la fin de sa vie.

Si je ne suis pas fan de la ligne claire, je dois admettre, comme dit plus haut, que la technique fonctionne bien avec le style de l’album qui nous propose un récit riche en intrigue, suspens et folie. Je ne sais pas si je vais lire les albums précédents, mais ce fut une découverte assez intéressante qui devrait plaire aux fans d’Histoire.

Jhen - Le Procès de Gilles de Rais

0.00
7.5

Scénario

8.2/10

Dessins

6.8/10

Related posts