Katanga – Diamants (Dargaud)

En 1960, après quatre-vingts ans passés sous la domination coloniale belge, le Congo proclame son indépendance ; moins de deux semaines après, la riche province minière du Katanga fait sécession.

Le Congo et le Katanga entrent immédiatement en guerre ; au coeur du conflit : la possession des territoires miniers. De nombreux massacres et exodes de civils s’ensuivent. L’ONU impose alors sa médiation et l’envoi de Casques bleus sur place…

Dans le même temps, une horde d’ignobles mercenaires est recrutée pour aller libérer les exploitations minières occupées… Et un domestique noir, Charlie, tord le cou au destin en mettant la main sur un trésor inestimable : 30 millions de dollars de diamants… ce qui fait de lui le Noir le plus recherché du Katanga.

Lorsque le duo (Fabien Nury et Sylvain Vallée) aux commandes de « Il était une fois en France » se reforme, ça donne « Katanga », une chronique prenant place juste après la fin de la colonie du Congo belge et donc à l’indépendance du Congo.

Si le récit traite, en grande partie, de la période postcoloniale et de la guerre – soutenue par l’Union Minière – qui suivit l’indépendance, le début de la bande dessinée nous permet d’en apprendre plus sur l’histoire de la province du Katanga et ça ajoute un vrai plus à l’album.

« Katanga » est vraiment dans la digne lignée de « Il était une fois en France » non seulement en reprenant les codes et certains personnages de sa grande soeur, mais aussi en en adoptant le style graphique. Vous l’aurez compris, j’ai vraiment bien apprécié ce premier tome et j’ai vraiment hâte de pouvoir lire les tomes à venir.

Katanga - Diamants

16,95€
7.8

Scénario

8.3/10

Dessins

7.2/10

Plus

  • Scénario intéressant et prenant

Moins

  • Dessins des africains assez proches de la caricature, en tout cas pour les hommes
Advertisements

Xavier

Passionné de bandes dessinées depuis une petite dizaine d'années, je me suis enfin décidé à partager cette passion au travers d'un blog. Au début les chroniques étaient postées sur mon blog perso thiriaux.be mais voulant pouvoir garder une ligne éditoriale plus "personnelle" sans mélanger le tout j'ai donc décidé de séparer les bandes dessinées du reste et objectif-bd.be est ainsi né :)

You may also like...

%d blogueurs aiment cette page :