La fleur dans l’atelier de Mondrian (Glénat)

La fleur dans l'atelier de Mondrian

À l’origine, il y avait cette même photo que Jean-Philippe Peyraud et Antonio Lapone avaient au-dessus de leur table à dessin. Celle d’une fleur en plastique dans l’atelier de Mondrian, seul rappel du végétal dans l’univers à la géométrie implacable du peintre. C’est l’histoire de cette fleur que les auteurs ont décidé d’imaginer pour raconter Mondrian, figure majeure de l’art abstrait, dont on connaît peu de choses, si ce n’est qu’il vivait au cœur du Montparnasse des années folles et qu’il était un inconditionnel de la danse de salon…

Mondrian, je connaissais le nom, mais je ne pouvais pas mettre ses oeuvres en images donc, je pensais pouvoir en savoir un plus sur sa vie et son oeuvre en achetant « La fleur dans l’atelier de Mondrian ».

Alors oui, j’ai appris quelques choses sur l’artiste, mais pas assez comparé à ce que je m’attendais à découvrir sur Mondrian, car les seules choses qu’on apprend sur l’homme c’est qu’il a un problème avec les relations amoureuses, qu’il fréquentait des prostituées et aimait danser dans des clubs… et c’est à peu près tout ce que l’album offre comme informations sur l’homme et sur l’artiste. Par contre, j’ai bien aimé les dessins de Lapone qui arrive à imprimer une atmosphère assez pesante et prenante au récit.

Alors oui, il ne s’agit pas d’une biographie de l’artiste, mais la lecture de l’album m’a laissé plus de questions que de réponses sur la vie de Mondrian. Pourquoi tire-t-il sur ses oeuvres au début de l’album ? Pourquoi a-t-il autant de problèmes à lier une relation amoureuse ? Qui est cette Valentine qu’il appelle lorsqu’il est malade ?

Bref, vous l’aurez compris, l’histoire est intéressante pour comprendre l’origine romancée de la toile de la fleur en plastique, mais pour moi il s’agit plus d’un récit sur une histoire d’un amour manqué que d’un récit sur une oeuvre. Donc si vous aimez l’art cet album pourrait vous intéresser, mais au-delà de ça je ne vois pas spécialement pourquoi quelqu’un l’achèterait. Par contre, le cahier de recherche graphique à ka fin de l’album est très intéressant pour comprendre la genèse de celui-ci.

La fleur dans l'atelier de Mondrian

19,5€
6.7

Scénario

6.0/10

Dessins

7.4/10
Advertisements

Xavier

Passionné de bandes dessinées depuis une petite dizaine d'années, je me suis enfin décidé à partager cette passion au travers d'un blog. Au début les chroniques étaient postées sur mon blog perso thiriaux.be mais voulant pouvoir garder une ligne éditoriale plus "personnelle" sans mélanger le tout j'ai donc décidé de séparer les bandes dessinées du reste et objectif-bd.be est ainsi né :)

You may also like...

%d blogueurs aiment cette page :