La peau de l'ours

La peau de l’ours (Dargaud)

Amadeo a pour devoir quotidien de lire à un vieil homme son horoscope. Il est loin d’imaginer que cet aveugle, canne à la main, a été montreur d’ours aux États-Unis, puis assistant d’un chef mafieux ! Une histoire d’amour, de vengeance, de lâcheté…

Si il y a des bandes dessinées qui d’un premier abord ne vous attire pas graphiquement parlant « La peau de l’ours » en fait un peu partie – tout comme « Les 3 fruits » – mais ici les dessins de Oriol m’ont moins dérangés que ceux issus de sa dernière collaboration avec Zidrou car ici les tons sont plus clairs et plus joyeux que dans « Les 3 fruits ».

Scénaristiquement parlant Zidrou signe pour moi un de ses meilleurs albums avec « Le beau voyage » qui vous transportera à une époque que les moins de 85 ans ne peuvent pas connaître, les années 30 de la mafia aux Etats-Unis d’Amérique sur les traces d’un jeune artiste de cirque qui devient le « valet » d’un mafieux local par inadvertance.

Cette fresque racontée sous forme de transmission d’expérience (voire comme un sorte d’héritage d’un vieillard à une jeune homme) nous démontre que même si la vengeance est un plat qui se mange froid et peu attendre des décennies, que l’amour rend aveugle (cette expression prend tout son sens au cours de l’histoire) et que trahir la confiance d’une personne peu amener à bien des problèmes il y aura toujours une possibilité pour qu’une tragédie à venir se transforme en une histoire qui se finit bien.

« La peau de l’ours » est une bonne histoire qui peut servir de leçon à toutes les générations.

La peau de l'ours

14,99 €
7.8

Scénario

8.5/10

Dessins

7.0/10

Plus

  • Scénario prenant avec une fin heureuse

Moins

  • Pas fan des dessins mais plus adaptés que dans

Laisser un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :