La Splendeur du Pingouin (Urban Comics & DC Comics)

On a rarement l’occasion d’avoir un portrait précis et en profondeur d’un « méchant » dans un comics, centrés sur le héros, combattant vaillamment le crime qui, lui, reste tapis dans l’ombre. Hé bien, pas avec cet opus !

La Splendeur du Pingouin offre un regard inédit sur le personnage d’Oswlad Chesterfield Cobblepot, génie de la pègre de Gotham au physique pour le moins difficile. Un opus tout en ombres et lumières qui laisse transparaitre un portrait fidèle et touchant d’un personnage qui n’est que trop peu souvent sous les feux des projecteurs.

Résumé

Le Pingouin est l’un des plus grands ennemis de Batman, mais aussi un homme d’affaires redoutable et l’un des citoyens les plus en vue de Gotham. Mais d’où vient-il ? Comment s’est-il construit, abandonné de sa famille jusqu’à contrôler tout ce que Gotham compte de tripots et de casinos ?

Planche - La Splendeur du Pingouin
© Urban Comics & DC Comics

J’ai personnellement adoré ce comics en one-shot, pour sa justesse, son portait en nuances de gris d’un homme peu commun. Il offre une vision tantôt attachante, tantôt horrifiante d’un personnage que l’on aperçoit plus en filigranes de Batman qu’autre chose. Donc si vous avez un petit peu de temps à consacrer à un comics magnifique, n’hésitez pas et ruez vous sur la Splendeur du Pingouin !

Intéressé par cet album ?
Achetez sur Amazon.fr

Laisser un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :