La Vague – La Présidente Tome 3 (Les Arènes – Demopolis)

Dans le premier tome de La Présidente, François Durpaire et Farid Boudjellal imaginaient la victoire de Marine Le Pen aux élections du 7 mai 2017. Les auteurs prenaient des passages du programme du FN et les appliquaient dans le quotidien de la société française. Dans le deuxième tome, Marine Le Pen est au plus bas dans les sondages, les citoyens français sont de plus en plus fliqués, Marion Maréchal-Le Pen arrive au sommet de l’État par un tour de passe-passe.

Avec ce troisième tome, on montre les alliances et petits arrangements entre les grands de ce monde : Poutine, Trump et Marion Maréchal-Le Pen. Le tout avec l’aide des grandes puissances du web qui permettent de maintenir les citoyens sous le joug des dirigeants. Internet devient l’atout majeur pour orienter et modeler les esprits. On parle d’un autodafé du 21e siècle. Les livres ne sont pas brûlés, ils sont enterrés au plus profond du web, ils deviennent introuvables, inconsultables.

Ce troisième tome projette aussi le grand retour de Marine Le Pen à la présidence, la famille politique se divise autour de la tante et de la nièce. La situation économique du pays est catastrophique. Marine Le Pen lance une politique de grands travaux qui ne verra finalement jamais le jour.

Des élections anticipées sont finalement décidées. Face à Marine Le Pen, l’opposition décide de présenter une candidature unique : le duo Christiane Taubira – Emmanuel Macron. Cela permet aux auteurs d’imaginer un débat entre Christiane Taubira et Florian Philippot. Et Farid Boudjellal et François Durpaire ont bien étudié la rhétorique de cette femme politique aux accents de poète. Les phrases qu’ils lui font dire pourraient très bien avoir été dites par Christiane Taubira elle-même. Voici les mots qu’elle assène dans un débat : « Vous êtes l’homme qui nie. La vérité est flamme. [ …] Tout se fissure sauf l’espoir. De vos décombres, l’énergie du peuple refera l’Histoire« .

Cette trilogie se termine avec la victoire du binôme Taubira-Macron. Les auteurs de cette politique-fiction mettent en place la VIe république, la Constitution est réécrite, des principes fondateurs sont rappelés. « La France est une République indivisible, laïque, démocratique, sociale et écologique. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine ou de religion« .

À la fin de cette lecture, j’ai un sentiment mitigée. Le premier tome était extrêmement intéressant avec des passages du programme du Front National décryptés et projetés dans une société du future. Le second tome s’inscrivait, quant à lui, plus dans la fiction. Le risque est de tendre vers la version catastrophe quand une version plus modérée est peut-être possible. Ce troisième tome est, par contre, celui de trop.

L’idée de départ était géniale d’autant que des prévisions se sont vues, contre toute attente, confirmer comme le Brexit et l’élection de Donald Trump. Mais avec cette fin qui montre la victoire de Macron-Taubira (pourquoi ce choix plutôt qu’un autre ?), on verse dans une version « tout est bien qui finit bien », sans doute un peu trop simpliste après le projet ambitieux qu’était cette trilogie.

La Vague - La Présidente Tome 3

20€
La Vague - La Présidente Tome 3
6

Scénario

6.0 /10

Dessins

6.0 /10
Advertisements
%d blogueurs aiment cette page :