Lazarus – Pour la famille (Glénat Comics)

Lazarus - Pour la famille

Dans un futur proche et dystopique, les gouvernements ne sont plus que des concepts archaïques : le monde n’est plus divisé par zones géographiques mais par frontières financières. La richesse est synonyme de pouvoir, mais elle n’est l’apanage que d’une poignée de familles qui la conservent jalousement. Le reste de l’humanité peut bien aller au Diable…

Dans chaque famille, une personne est élue pour subir un entrainement intensif, et obtenir le meilleur de ce que l’argent et la technologie peuvent offrir. Cette personne est à la fois la main qui frappe et le bouclier qui protège ; le représentant et le gardien de son clan, son… Lazarus !

Dans la famille Carlyle, le Lazarus est une femme, sexy et redoutable, baptisée Forever. Laissée pour morte dans un combat sans merci, Forever ne devra son salut qu’à ses insoupçonnables ressources. Mais est-elle prête à affronter la vérité ? Ceci est son histoire…

Si j’ai acheté Lazarus c’est parce que le pitch m’intéressait et que j’avais lu des critiques positives à son sujet l’annonçant comme une des grosses promesses sur le marché des comics US (en dehors des classiques de chez DC/Marvel).

Et je dois avouer que je n’ai pas été déçu par l’histoire racontée par Greg Rucka qui en mettant en scène l’histoire de familles qui, voulant agrandir leurs territoires ou assouvir les besoins de leurs « déchets » (le petit peuple), se livrent une guerre de territoires tout en devant gérer les ambitions de leurs enfants qui veulent prendre la place des patriarches. Mais pour protéger leurs intérêts ses familles ont eu recours à la génétique, la robotique et autres techniques pour créer un « enfant » par famille, une sorte de Terminator (des surhumains capables de résister à quasi tout).

Nous suivons donc ici le parcours de Forever, Lazare de la famille Carlyle, qui doit faire face à ses devoirs envers la famille mais aussi aux doutes qui l’assaillent au niveau de la place qu’elle occupe dans la famille et de sa vraie nature.

Ce comics d’anticipation/thriller/science-fiction est finalement une agréable surprise qui mérite amplement les éloges reçues comme la chronique de BD Gest’.

Lazarus - Pour la famille

14,95 €
7.8

Scénario

8.0/10

Dessin

7.5/10

Plus

  • Bonne série d'anticipation

Moins

  • Dessins parfois inconstants

Related posts