Le dernier des étés (Paquet)

Le dernier des étés

À l’aube de son mariage, Dani, le narrateur et photographe de ce récit, décide de revenir sur les traces de son passé dans un village où il descendait chaque été sous prétexte d’un reportage photographique. Un village dans lequel il n’a pas remis les pieds depuis une vingtaine d’année et qui fait remonter cette question qui souvent hante : « Et si… ? » »

Cela faisait un petit temps que je n’avais pas acheté une bande dessinée, par souci de place, de temps… Mais étrangement quand j’ai vu la couverture du Dernier des étés, quelque chose m’a profondément touché et intrigué.

Cette question des chemins que l’on aurait pu parcourir est, je pense, centrale chez beaucoup d’entre nous. On se demande sans cesse ce qu’aurait pu devenir notre vie en faisant tel ou tel choix. Le dernier des étés s’attache à cette question d’une façon profondément humaine et parfois bouleversante.

Le récit reste extrêmement doux, voire pudique, nous laissant devenir beaucoup plus qu’il ne montre. Au-delà de ça, ce livre joue aussi avec la matière, superposant des calques au-dessus des pages, nous donnant à voir de brefs moments du passé, souvenirs du narrateur.

On quitte le récit empli de nostalgie, profondément touché même si on ne comprend pas encore bien pourquoi. Le récit décante peu à peu pour laisser une marque, appelée elle aussi à devenir un souvenir parmi tant d’autres.

Le dernier des étés (Paquet)

25€
9

Scénario

8.0/10

Dessins

10.0/10

Related posts