Les 3 fruits (Dargaud)

Les 3 fruits

Après 40 ans de règne et sentant la fin de celui-ci arriver, le bon et gentil roi se demande comment obtenir la vie éternelle. Pour se faire il questionne les meilleurs savants de son royaume mais aucun d’entre-eux ne parvient à lui donner une réponse qui le satisfasse jusqu’à ce qu’un mystérieux mage lui propose de lui fournir la réponse un marché.

Le roi obtiendra ce qu’il souhaite si ardemment à deux conditions : jurer de donner la main de sa fille au mage et… il devra manger la chair du plus valeureux de ses fils…

Ce marché lui fera changer du tout au tout de comportement.

Après avoir découvert Zidrou grâce au Beau voyage (que j’avais vraiment bien aimé) et le Client et Merci (que j’avais un peu moins aimé), j’ai voulu voir ce qu’il pouvait faire avec un conte.

Je dois avouer qu’il ne s’en sort pas trop mal en dépeignant les méandres psychiques de ce roi craignant trop la mort que pour l’affronter et cherchant la vie éternelle par tous les moyens possibles jusqu’à faire un pacte avec un démon.

Par contre, et même si ils apportent indéniablement un plus à l’univers graphique de cette bande dessinée, je ne suis absolument pas fan du trait de Oriol qui allonge trop les traits des visages à mon goût.

Donc même si je n’ai pas été convaincu à 100% par l’histoire des 3 fruits, j’ai trouvé intéressant que Zidrou s’attarde sur les plus bas instincts d’un homme en fin de vie prêt à tout pour ne pas devoir affronter celle qu’il craint le plus, la mort.

Intéressé par cet album ?
Achetez sur Amazon.fr

Related posts