Les brûlures (Grand Angle)

Dans les rues d’une petite station balnéaire, les putes tombent comme des mouches. Un premier cadavre, atrocement mutilé, est découvert, puis un second, brûlé au chlore. La série, pourtant, ne fait que commencer. Arrêter les assassins, les deux inspecteurs de police chargés de l’enquête n’y comptent pas trop. Après tout, les victimes ne sont que des putes. Italiennes, de surcroît. Nos deux flics cherchent néanmoins à comprendre. C’est leur boulot, après tout. Surtout, c’est ce qui les aide à tenir debout. Tenir debout, c’est déjà beaucoup, pas vrai ?

Ce n’est pas la première fois que je fais une chronique sur un album de Zidrou et si en général je n’ai pas vraiment à me plaindre de son travail de scénariste, il en est va un peu autrement pour « Les brûlures » et je m’en explique de suite.

Si le synopsis de l’histoire est attrayant, je trouve que sa réalisation laisse à désirer et l’entremêlement de l’enquête sur les meurtres de prostituées et l’histoire de drague de « Nutella » ne font pas bon ménage.

Le titre de l’album étant « Les brûlures« , il aurait été – pour moi – logique de faire tourner l’album autour de l’histoire d’amour naissante entre « Nutella » et la nageuse qui aurait tout aussi bien pu tenir sur les 120 pages proposées. Mais, le choix des auteurs fut différent et amène pas mal de confusion et de manque tant au niveau de l’enquête de police que sur la drague aquatique d’Assane.

Niveau graphique, les traits assez bruts et les tons sombres apportent une profondeur au récit, mais le nombre important de cases sans texte ou contenu ressemblent plus à du remplissage pour atteindre un quota de page qu’à une aide à comprendre l’album.

Malgré ces remarques, « Les brûlures » reste une oeuvre correcte, mais qui aurait été meilleure en ne se concentrant que sur l’une des deux branches proposées d’où la note assez basse.

Les brûlures

19,9€
6

Scénario

5.5/10

Dessins

6.5/10

Laisser un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :