Les deux coeurs de l’Egypte – La barque des milliers d’années (Delcourt)

Néferkheperourê vient de naître. Fils d’Amenhotep III et de la reine Tiy, le futur Akhénaton est en danger de mort suite à un attentat contre la vie de sa mère. Le prêtre Anoukis s’en remet à son vieux maître banni, seul dépositaire de rituels oubliés. Pour lui, l’enfant doit rejoindre le temps où il pourra être soigné. Et c’est Anoukis qui l’accompagnera sur la barque des milliers d’années…

Si vous êtes un(e) fidèle du blog, vous savez que je suis fan des séries historiques et probablement que l’Égypte ancienne est de loin une de mes périodes préférées (quand j’étais adolescent, je dévorais les romans de Christian Jacques). Donc, me voir de « Les deux cœurs de l’Égypte – La barque des milliers d’années » ne sera sans doute pas une surprise pour vous.

L’histoire de « Les deux cœurs de l’Égypte – La barque des milliers d’années » nous emmène donc en 1358 avant notre ère sur les traces de celui qui deviendra plus tard le pharaon Akhenaton (celui qui essaya d’imposer le monothéisme à l’Égypte) ou plutôt sur les traces de sa mère et d’un jeune prêtre.

Si l’histoire commence sur une histoire d’amour impossible entre la sœur de la reine et le prêtre, elle se terminera en trahison et voyage temporel pour essayer de sauver le jeune prince victime collatérale d’une tentative d’empoisonnement de Tiy.

J’ai trouvé le scénario assez intéressant et bien tourné tout en nous montrant des scènes de vie de l’époque très lointaine à laquelle l’intrigue se déroule par contre, j’ai eu pas mal de problèmes avec les traits des dessins.

« Les deux cœurs de l’Égypte – La barque des milliers d’années » est un bon premier tome et je suis vraiment curieux de voir comment l’histoire va se dérouler. Mais pour ça, il faudra attendre que les prochains tomes arrivent.

Les deux coeurs de l'Egypte - La barque des milliers d'années

15,5€
Les deux coeurs de l'Egypte - La barque des milliers d'années
7.1

Scénario

7.3 /10

Dessins

6.8 /10
Advertisements
%d blogueurs aiment cette page :