Les lumières de l’Aérotrain (Grand Angle)

Les lumières de l'Aérotrain

Sur le côté droit de la ligne Paris-Toulouse, une structure en béton file sur une dizaine de kilomètres. Elle était destinée dans les années 1970 à accueillir l’aérotrain, projet avorté de train à grande vitesse.

Sous un pilier de cette ruine moderne, Hervé, 17 ans, et Romuald, 12 ans, n’ont pas réussi à décoller, eux non plus. Lucie va apporter pas mal de nouveauté dans leur vie monotone. À 16 ans, avec un père conducteur de train au Japon et une mère richissime, elle a des arguments pour les séduire et leur faire tourner la tête… Mais Lucie ment beaucoup aussi…

À la lecture du pitch de l’album, je m’attendais à une histoire d’amitié classique se déroulant pendant des vacances scolaires et, si le début de l’histoire me confortait dans cette opinion, le reste de l’album m’a vite montré mon erreur.

En effet, si le début des vacances d’Hervé et Romuald se passe comme des vacances normales avec leur amie Mathilde, leur routine va bientôt se trouver chamboulée par l’arrivée d’une mystérieuse jeune fille qui va les bousculer jusqu’à un point de non-retour qui entraînera les trois amis sur une pente dangereuse, très dangereuse (pour en savoir plus, il faudra lire la BD).

Si le titre de l’album est assez trompeur (l’Aérotrain n’étant finalement qu’un accessoire dans l’histoire, désolé les fans de trains), l’histoire proposée par Ducoudray et Corgié est fort sympathique, car on s’attache aux personnages et l’on vient à les plaindre de la situation dans laquelle ils se retrouvent et que le tout est accompagné de dessins qui vont vous immerger dans le récit. Une belle découverte !

Les lumières de l'Aérotrain

7.8

Scénario

8.0/10

Dessins

7.5/10
Advertisements

Xavier

Passionné de bandes dessinées depuis une petite dizaine d'années, je me suis enfin décidé à partager cette passion au travers d'un blog. Au début les chroniques étaient postées sur mon blog perso thiriaux.be mais voulant pouvoir garder une ligne éditoriale plus "personnelle" sans mélanger le tout j'ai donc décidé de séparer les bandes dessinées du reste et objectif-bd.be est ainsi né :)

You may also like...

%d blogueurs aiment cette page :