Libres ! Manuel pour s'affranchir des diktats sexuels

Libres ! Manuel pour s’affranchir des diktats sexuels (Delcourt – Tapas)

« Libres ! Manuel pour s’affranchir des diktats sexuels » est une collaboration entre Ovidie et Diglee. Et comme son titre l’indique, les deux femmes veulent mettre à mal les diktats que l’on s’impose en matière de sexualité. La bande dessinée est hybride, il s’agit plutôt d’un manifeste illustré. Ovidie s’occupe du texte, Diglee du dessin.

Le manuel est divisé en 15 chapitres pour décomposer nos stéréotypes et préjugés. On commence avec « Sirop de corps d’homme » et on termine avec « 50 nuances de conservatisme« . Sans trop dévoiler le contenu de chacun de ces chapitres, on peut dire que les thèmes abordés sont très vastes. En vrac et dans le désordre, on y parle fellation, règles, bisexualité, sodomie, vulve, poils, première fois,…

Libres ! Manuel pour s'affranchir des diktats sexuels
Dessin de Diglee – Libres ! © Delcourt

Ovidie partage des anecdotes sur sa vie personnelle et ses expériences dans l’univers du porno. L’auteur s’appuie aussi sur toute une série de références et d’enquêtes sur la sexualité des Français. On le comprend au fil des pages, les deux auteurs se sont affranchies de certaines injonctions. Diglee se dessine avec des poils aux jambes, sans maquillage. Ovidie parle de son obsession pour son poids.

Cet ouvrage est d’intérêt public dans le sens où il permet de décomplexer le lecteur. Avec Diglee et Ovidie, on déculpabilise, on rend la sexualité plus légère, on rigole de nos petites interrogations. Pour Ovidie, « La seule certitude qu’il nous reste en matière de sexe : [c’est que] nous sommes les seuls décisionnaires de ce que nous faisons de notre corps et rien ni personne ne devrait jamais nous dicter notre conduite« .

Libres ! Manuel pour s'affranchir des diktats sexuels
Diglee – Libres ! © Delcourt

Deux points faibles peuvent être soulignés dans cet ouvrage. Le manifeste se veut le plus large possible et pourtant ne se concentre que sur les relations hétérosexuelles (avec quelques références par-ci, par-là à des expériences homosexuelles). D’autre part, le dessin de Diglee est, selon moi, assez enfantin. L’illustratrice travaille à l’ordinateur et utilise une palette de couleurs très « sucrées ». Cela crée un certain décalage avec le propos du manifeste.

Libres ! Manifeste pour s'affranchir des diktats sexuels

18,95
Libres ! Manifeste pour s'affranchir des diktats sexuels
7.3

Scénario

8.0 /10

Dessins

6.5 /10
Advertisements
%d blogueurs aiment cette page :