L’ombre des Shinobis – Premier rouleau (Glénat)

L'ombre des Shinobis - Premier rouleau

Dans le Japon féodal, une guerre civile se prépare : l’impératrice Hiroyo, haïe par son peuple pour les exactions infâmes dont on l’accuse, entre en conflit avec Ashigaka, le seul shogun capable de tenir tête aux armées impériales.

Un contexte plus que favorable à l’emploi des Shinobis… Mi-assassins, mi-démons, c’est avec un mélange de crainte et de fascination qu’on leur prête toutes sortes de pouvoirs. Ils ne sortent de leur ostracisme spartiate que pour accomplir les missions les plus périlleuses avec la plus grande des discrétions.

Le clan familial formé par Hideyoshi et ses trois enfants constitue le plus redoutable de tous, et beaucoup convoitent le secret de leur puissance… Alors que les ennemis surgissent de toutes parts, les membres du clan d’Hideyoshi vont devoir redoubler d’adresse, mais aussi de prudence, pour atteindre leurs objectifs…

L'ombre des Shinobis - Premier rouleau

© Glénat

Encore une série dont l’intrigue se déroule dans le Japon médiéval comme Isabellae, La Voie du Sabre et quelques unes des mes récentes (ou pas trop) lectures. Mais celle-ci est un peu différente car ne elle ne met pas en scène des personnes en quête de quelque chose mais des démons assassins, des Shinobis !

Ce qui change dans cet angle de vue par rapport aux autres séries que j’ai lu vient du fait que ce ne sont pas des gentils mais des mercenaires vivants pour l’argent… ou plutôt pour les âmes dont ils peuvent se nourrir pendant et après la mission.

Une intrigue mêlant action, intrigue et suspens dans un récit bien ficelé et très rythmé le tout agrémenté de dessins bien réalisés (les visages des mourants sont assez marquant je trouve) font de « L’ombre des Shinobis » une bonne histoire à lire et, en tout cas pour moi, à suivre.

Intéressé par cet album ?
Achetez sur Amazon.fr

Advertisements

Xavier

Passionné de bandes dessinées depuis une petite dizaine d'années, je me suis enfin décidé à partager cette passion au travers d'un blog. Au début les chroniques étaient postées sur mon blog perso thiriaux.be mais voulant pouvoir garder une ligne éditoriale plus "personnelle" sans mélanger le tout j'ai donc décidé de séparer les bandes dessinées du reste et objectif-bd.be est ainsi né :)

You may also like...

%d blogueurs aiment cette page :