Michel Ange – Le Banquet des damnés (Glénat)

Michel Ange - Le Banquet des damnés

Milan, 1508. Un matin d’avril, la tête d’un architecte récemment installé en ville est retrouvée dans le baptistère de Saint-Ambroise. Chargé d’enquêter sur cette affaire, le prévôt Vittore, pourtant connu dans toute l’Italie pour sa brillante intelligence, est bien en peine d’en démêler les fils. Rien dans ce meurtre n’est ordinaire. Ni l’attitude de l’évêque de Milan, qui semble redouter le pire des cataclysmes ni l’arrivée subite du célèbre Michelangelo, qui a dû pour cela abandonner la fresque qu’il est en train de peindre à Rome, dans la chapelle de Sixte. Mais le plus troublant demeure ce plat d’argent où reposait la tête tranchée, et sur lequel sont grossièrement gravés ces trois mots : VENIT IUSTITIAE SOL – Le Soleil de Justice a brillé.

Dans ce récit historico-policier, nous suivons les traces du prévôt Vittore qui doit résoudre un crime assez odieux dans le Milan de la Renaissance sur fond de mystère religieux.

Michel Ange est de la même veine que la série Vinci et, si l’équipe créative n’est pas la même, l’oeuvre de départ est, elle, du même auteur à savoir Didier Convard (Triangle Secret, Hertz, Le protocole du tueur…), mais, ayant lu Vinci il y a assez longtemps, je ne saurais plus comparer les deux histoires.

Pour ce Michel Ange, nous retrouvons une époque pleine d’innovations que ce soit artistiques, culturelles ou scientifiques richement détaillée de la part du dessinateur Thibaud de Rochebrune dont les traits donnent vie à un univers tantôt clair tantôt sombre lors des passages plus occultes.

L’histoire de ce Michel Ange est assez intéressante et l’enquête s’annonce passionnante même si je n’ai pas encore très bien compris le lien entre l’histoire principale, à savoir le meurtre découvert et sur lequel le prévôt enquête et l’artiste Michel Ange dont la série tire son nom et que l’on mentionne à quelques reprises dans ce premier tome. Je suppose que le brouillard autour de son nom se dissipera avec le tome 2 à venir en septembre.

Michel Ange - Le Banquet des damnés

14,5€
7.6

Scénario

7.4/10

Dessins

7.8/10
Advertisements

Xavier

Passionné de bandes dessinées depuis une petite dizaine d'années, je me suis enfin décidé à partager cette passion au travers d'un blog. Au début les chroniques étaient postées sur mon blog perso thiriaux.be mais voulant pouvoir garder une ligne éditoriale plus "personnelle" sans mélanger le tout j'ai donc décidé de séparer les bandes dessinées du reste et objectif-bd.be est ainsi né :)

You may also like...

%d blogueurs aiment cette page :