Moby Dick – Livre Premier (Vent d’Ouest)

Moby Dick - Livre Premier

Des campagnes de pêche de plus de trois ans, les dangers de l’océan, la chasse elle-même où, armés de simples lances et harpons à bord de légères chaloupes, les marins s’exposent aux réactions redoutables et aux assauts furieux de cachalots de plus de soixante tonnes.

En plus de la chasse, le travail harassant de remorquage, de dépeçage et de fonte du lard afin d’en extraire la précieuse huile ; souvent trois jours d’efforts continus sans le moindre repos…

Les conditions de vie extrêmes de ces hommes, les dangers quotidiens où les matelots exorcisent leur peur en la muant en rage à l’encontre des cétacés qu’ils massacrent. Rage sournoisement attisée par cette folie de vengeance aveugle et obsessionnelle du capitaine Achab envers Moby Dick, le cachalot blanc qui lui a arraché la jambe par le passé.

Moby Dick - Livre Premier

© Vent d’Ouest

Qui n’a jamais entendu parlé des aventures du capitaine Achab et de son pire ennemi le cachalot blanc Moby Dick ?
Personne je pense mais, même si beaucoup de monde connaît les grandes lignes de l’histoire,  je ne pense pas qu’une majorité ai eu l’occasion ou le courage de lire l’oeuvre de Melville (en tout cas moi pas vu mon amour pour les livres).

Alors quand j’ai vu que Chabouté avait adapté le roman sous forme de bande dessiné (comme Riff Reb’s l’a récemment fait pour « Le Loup des mers » et « A bord de l’Etoile Matutine« ) je me suis jeté dessus en espérant que l’adaptation ne soit pas trop lourde à lire.

Et bien je n’ai pas été déçu à ce niveau et je dois avouer que ce Livre Premier est tout à fait digeste et se lit de manière fluide avec un bon rythme sans cassures. L’autre avantage de cette adaptation est d’avoir conservé le principe de chapitres qui permet éventuellement de faire une pause lorsque le sommeil arrive et de reprendre le lendemain (oui ça contre-dit ce que j’ai dit sur le rythme et la lourdeur mais comme je lis généralement le soir avant de m’endormir parfois je ne sais plus lutter contre l’appel de Morphé).

l’univers noir et blanc et le réalisme des dessins ajoutent une touche humaine et parfois un peu oppressante sur ce récit qui fera bonne figure dans votre bédéthèque.

Intéressé par cet album ?
Achetez sur Amazon.fr

Advertisements

Xavier

Passionné de bandes dessinées depuis une petite dizaine d'années, je me suis enfin décidé à partager cette passion au travers d'un blog. Au début les chroniques étaient postées sur mon blog perso thiriaux.be mais voulant pouvoir garder une ligne éditoriale plus "personnelle" sans mélanger le tout j'ai donc décidé de séparer les bandes dessinées du reste et objectif-bd.be est ainsi né :)

You may also like...

%d blogueurs aiment cette page :