Les ombres du Styx – Le maître de l’éternité (Delcourt)

Les ombres du Styx - Le maître de l'éternité

Le jour point à peine à Leptis Magna en cette année 205 que, déjà, l’agitation est à son comble.

Le corps d’un enfant enveloppé de bandelettes et momifié a été retrouvé au pied du chalcidium (centre commercial). C’est le troisième garçon de la noblesse locale à être tué en trois mois.

Fraîchement arrivé sur place, Marcus Seïus Dento, l’enquêteur dépêché par l’empereur, se met aussitôt à la tâche. Interrogeant l’entourage des victimes, il commence à cerner le profil du tueur.

Mais les parents des enfants morts et leurs amis s’impatientent et, apprenant que le criminel connait les rites égyptiens, sont prêts à faire justice eux-mêmes : les prêtres du temple d’Isis ne sont-ils pas des coupables idéaux ? Ou encore ce Terentius Aquila, leur pair si méprisant et aux habitudes plutôt étranges ?

Les ombres du Styx - Le maître de l'éternité

© Delcourt

Etant fan de la période romaine et de l’Egypte antique, c’est tout naturellement que je m’étais jeté, à l’époque en 2011, sur « Les ombres du Styx ».

Une intrique bien ficelée qui ne laisse pas d’indice sur l’identité du ou des meurtrier(s) ni du pourquoi de ces meurtres et que les personnages principaux sont entourés d’une part d’ombre et de mystère qui laissent planer un certain doute sur leur nature profonde. L’histoire permet aussi d’en savoir un peu plus sur les croyances et des mœurs des Romains de l’époque le tout illustré de très belle manière par Isabelle Dethan (qui est au four et au moulin sur cette série vu qu’elle en est non seulement l’auteure mais aussi l’illustratrice et coloriste).

J’ai passé un bon moment de lecture à la découverte d’une cité antique qui fût une des plus belles villes en ces temps-là.

Intéressé par cet album ?
Achetez sur Amazon.fr

Advertisements

Xavier

Passionné de bandes dessinées depuis une petite dizaine d'années, je me suis enfin décidé à partager cette passion au travers d'un blog. Au début les chroniques étaient postées sur mon blog perso thiriaux.be mais voulant pouvoir garder une ligne éditoriale plus "personnelle" sans mélanger le tout j'ai donc décidé de séparer les bandes dessinées du reste et objectif-bd.be est ainsi né :)

You may also like...

%d blogueurs aiment cette page :