Oracle - L'escalve

Oracle – L’esclave (Soleil)

Il est un Thrace, prisonnier de guerre et désormais esclave d’un seigneur de Sparte qui se prend pour le meilleur guerrier de tous les temps. L’esclave veut gagner sa liberté mais, plus encore, il veut prouver à ce sparte qu’il est plus libre que lui. « Même les dieux ne sauraient lui mettre des chaînes. Malin et fort, l’esclave finira par vaincre le plus puissant d’entre eux : Zeus, le roi de l’Olympe. »

Oracle - L'escalve
© Editions Soleil

L’esclave est la seconde étape des aventures de l’Oracle qui, cette fois, nous compte l’histoire d’un fils de roi, qui fut renié par son père car il était le fils de sa femme et de Zeus, devenu esclave. Si la trame générale de l’album – et de la série – est cousue de fil blanc, on peut dire que le récit est dynamique et prenant. Par contre, je trouve que les dessins de la Pythie étaient, même si peut-être un peu moins précis, plus inspirant et rendait le tout intéressant. Hormis ces petits bémols, L’esclave reste une bonne bande dessinée qui illustre, comme le tome précédent, la richesse des fables et légendes que la Grèce antique possédait. Par contre, je ne sais pas si le fait d’avoir fait une série de 5 tomes ne risque pas de lasser le lecteur étant donné que, même si les personnages et les scénarii diffèrent, les récits se ressemblent assez fort. Intéressé par cet album ? Achetez sur Amazon.fr

Laisser un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :