La Parole du muet – Le géant et l’effeuilleuse (Grand Angle)

La Parole du muet - Le géant et l'effeuilleuse

Parce qu’il se sent mal aimé dans sa famille, Célestin quitte sa province pour la Capitale où il espère bien réaliser son rêve d’enfance : faire du cinéma !

Mais lorsqu’on n’est qu’un obscur clerc de notaire, sans référence ni connaissances, un tel projet s’avère ardu. Malgré les conseils de son ami, Anatole Fortevoix, ancien bonimenteur, aujourd’hui directeur d’une salle de cinéma, qui l’incite vivement à retourner œuvrer dans l’office notarial paternel, Célestin trouve une place d’assistant décorateur dans un studio.

Un premier pas qui galvanise suffisamment l’apprenti réalisateur pour que, de rencontres inattendues en situations burlesques, il s’engage sur des chemins de traverse, bien décidé à transformer son rêve en réalité…

« La parole du muet » ne propose pas de prime abord une histoire qui casse 3 pattes à un canard. Un fils un peu gauche et niais décide de quitter le cocon familial qui ne lui apporte que tracas et souffrance pour monter à Paris et changer de vie.

Mais Laurent Galandon et Frédéric Blier ont réussi à faire d’une histoire banale une histoire amusante, pleine d’espoir et d’humanité en mettant en présence une série de personnages qui seraient presque digne, pour certains, de faire partie d’un spectacle de cirque à la « Freak Show » que d’être devant une caméra.

Avec des dessins très justes et un scénario bien ficelé, ce premier tome de « La parole du muet » laisse entrevoir une belle histoire mais ça restera à confirmer à la lecture du second tome.

La Parole du muet - Le géant et l'effeuilleuse

13,9€
7.3

Scénario

7.5/10

Dessins

7.0/10
Advertisements

Related posts