Les patients d’Arkham (Urban Comics & DC Comics)

Les patients d'Arkham

Après avoir plaidé la folie pour échapper aux accusations d’escroquerie financière, Warren White, surnommé « le Requin Blanc », est condamné à purger sa peine entre les murs capitonnés de l’Asile d’Arkham.

Alors qu’il fait ses premiers pas dans les couloirs de l’institut, White commence à comprendre la signification du sourire de ce juge malicieux qui accepta trop facilement son alibi de troubles mentaux.

Que faire lorsque vos compagnons de cellule se nomment Killer Croc, Poison Ivy ou Humpty Dumpty ?

Les patients d'Arkham
© Urban Comics & DC Comics

Après nous avoir présenté le quotidien des unités de la GCPD dans Gotham Central, DC et Urban Comics nous proposent ici un aperçu du quotidien des pensionnaires de l’asile d’Arkham même si ce n’est pas tout à fait le même principe.

En effet si Gotham Central nous montrait les enquêtes des policiers de Gotham, Les patients d’Arkham lui nous emmène sur les traces de Warren White et de la façon dont il s’adaptera à la vie à l’asile, les alliances qu’il fera pour survivre mais aussi une intrigue magique impliquant le démon Etrigan et d’anciens démons que celui-ci avait condamné il y a très longtemps.

Les patients d’Arkham est un comics mettant en scène des patients d’Arkham dont nous n’avons pas l’habitude d’entendre parler (Humpty Dumpty, Jane Doe, le Griffonneur, …) ce qui change des classiques. C’est aussi un comics bien balancé au niveau du rythme de l’intrigue et de lecture et les dessins restent dans le style de l’univers de Batman à savoir assez sombre.

Intéressé par cet album ?
Achetez sur Amazon.fr

Related posts