Promise – L’Homme souffrance (Glénat)

Promise - L'Homme souffrance

Idaho, hiver 1864. À l’Est, la guerre de Sécession touche à sa fin. Promise, petite bourgade isolée au pied des montagnes Rocheuses, voit son quotidien changer avec l’arrivée d’un prédicateur itinérant. Pour ses habitants, qui se sentaient abandonnés de tout, du temps, des hommes et même de Dieu, cette présence est un réconfort… Mais un réconfort de courte durée. Car l’Enfer vient aussi d’entrer à Promise.

Ambiance angoissante dans les paysages grandioses de l’Ouest américain. La venue d’un prêcheur à la fois charismatique et inquiétant va perturber la vie de la petite communauté de Promise. Seule Rachel, une gamine de douze ans qui vient de perdre son père dans des circonstances mystérieuses, refusera de tomber sous l’emprise de ce faux prophète.

Promise - L'Homme souffrance

© Glénat

Avec « L’homme souffrance » nous plongeons encore un peu plus dans une Amérique profonde ultra-religieuse et qui se laisse influencée par le premier homme de foi qui arrive en apportant la bonne parole malgré les réticences  de quelque-uns des villageois que l’on pourrait presque compter sur les doigts d’une main et qui seront vite écartés de son chemin par le-dit homme en jouant sur la peur et la manipulation.

Un scénario toujours aussi prenant et des dessins rendant bien le sentiment d’oppression que le prêcheur apporte sur le village de Promise, ce deuxième tome de Promise tient toutes les promesses que le duo Lamy/Mikaël avait mis dans le premier tome « Le livre des derniers jours » paru il y a un an.

Pour connaître l’épilogue des aventures de Rachel et des habitants de Promise, il faudra attendre un peu car le dernier tome n’est prévu que pour l’année prochaine… et je me demande si en fait, je n’aimerais pas que, pour une fois, ce soit le méchant qui s’en sorte à la fin afin de démontrer aux villageois qu’il ne faut pas croire à tout va ce qu’un autre homme (ou démon) peut prêcher…

Intéressé par cet album ?
Achetez sur Amazon.fr

Advertisements

Xavier

Passionné de bandes dessinées depuis une petite dizaine d'années, je me suis enfin décidé à partager cette passion au travers d'un blog. Au début les chroniques étaient postées sur mon blog perso thiriaux.be mais voulant pouvoir garder une ligne éditoriale plus "personnelle" sans mélanger le tout j'ai donc décidé de séparer les bandes dessinées du reste et objectif-bd.be est ainsi né :)

You may also like...

%d blogueurs aiment cette page :