Résilience – Les terres mortes (Casterman)

Résilience - Les terres mortes

Septembre 2068, l’Europe est devenue un vaste désert agricole. La puissante multinationale Diosynta exploite 90% des terres et son armée, les F.S.I. (Forces de Sécurité Intérieure), fait implacablement respecter ses droits de propriété. Pour lutter contre la famine et cette hégémonie totalitaire, un vaste réseau clandestin baptisé la Résilience diffuse des semences et des idées libres…

Résilience (n.f.) : Propriété d’un individu à résister psychiquement aux épreuves de la vie.

Il y a quelques années je vous parlais d’une série d’anticipation « 2021 » abordant la faillite de la ville de Détroit qui, s’est malheureusement pour ses habitants, déroulé, mais bien entendu pas dans la mesure décrite dans la bd, mais quand même ce fut assez troublant de voir qu’une utopie peut réellement arriver.

Et bien Résilience fait partie de ses séries d’anticipation que l’ont ne veut absolument pas voir se dérouler tant le futur qu’elle annonce est horrible et inimaginable et, si l’ont ne change rien dans notre façon d’aborder notre rapport à l’agriculture et aux OGM.

N’étant pas très inquiet sur ces points d’ordinaire, j’ai vraiment eu peur à la vue de cet avenir qui déferla sur l’Europe et ses habitants et ça m’a un peu ouvert les yeux. Maintenant, je sais très bien que ceci est une fiction et ne pense pas qu’un tel scénario puisse arriver, mais quand même.

Résilience est une série qui devrait intéresser un large public allant du simple fan d’anticipation à l’écologiste convaincu qui pourrait se servir du récit pour ouvrir les yeux aux plus sceptiques.

Résilience - Les terres mortes

15,5€
8

Scénario

8.6/10

Dessins

7.4/10
Advertisements

Xavier

Passionné de bandes dessinées depuis une petite dizaine d'années, je me suis enfin décidé à partager cette passion au travers d'un blog. Au début les chroniques étaient postées sur mon blog perso thiriaux.be mais voulant pouvoir garder une ligne éditoriale plus "personnelle" sans mélanger le tout j'ai donc décidé de séparer les bandes dessinées du reste et objectif-bd.be est ainsi né :)

You may also like...

%d blogueurs aiment cette page :