Shelton & Felter - La mort noire

Shelton & Felter – La mort noire (Kennes)

Boston, 1924.

S’il ne s’était un jour méchamment déboîté l’épaule pendant un combat de boxe, Isaac Shelton exercerait probablement aujourd’hui encore son métier de débardeur sur les quais. Mais contraint à se reconvertir, c’est en qualité de journaliste à la pige qu’il fait la connaissance de Felter, petit libraire passionné de littérature policière. Le premier est athlétique et plutôt beau garçon (si ce n’est un vilain nez cassé, autre souvenir de combat); le second est doté d’un puissant sens de l’observation et d’un esprit d’analyse hors du commun (qualités contrebalancées par un tempérament hypocondriaque et une multitude de tocs). Animés pour l’un par le besoin de décrocher un scoop rémunérateur et pour l’autre par l’envie de ressembler à ses héros littéraires, les deux compères vont s’associer afin de tenter de faire la lumière sur une série de meurtres insolites.

Shelton & Felter, c’est la rencontre improbable d’un ancien boxeur, devenu journaliste malgré lui, et d’un petit libraire, hypocondriaque et passionné de littérature policière. A la suite d’une série de meurtres inexpliqués à Boston en 1924, ils vont conjuguer leurs aptitudes (un physique très athlétique pour Shelton et un esprit d’analyse hors du commun pour Felter) afin de résoudre l’affaire.

J’ai beaucoup aimé le dessin de cette BD très originale et l’humour du scénario. Le duo de détectives fonctionne bien et se montre tout de suite très attachant. Les deux personnages se complètent parfaitement. Personnellement, j’ai aimé tant le côté hypocondriaque et tatillon sur les bords de Felter que l’ouragan Shelton, dont le côté un peu maladroit vient bouleverser la vie si bien rangée du petit librairie. J’ai passé un agréable moment à la lecture de cet ouvrage.

Shelton & Felter - Tome 1. La mort noire

14,95€
Shelton & Felter - Tome 1. La mort noire
7.8

Scénario

7.0 /10

Dessins

8.5 /10

Plus

  • Duo qui se complète bien
  • Travail des personnages

Moins

  • Scénario pas digne de grandes enquêtes
Advertisements
%d blogueurs aiment cette page :