Sous le feu corse (Futuropolis)

Sous le feu corse

« Sous le feu corse. L’enquête du juge des paillotes« , c’est le récit du juge Patrice Camberou, chargé de mener l’instruction suite à l’incendie de la paillote « Chez Francis » près d’Ajaccio dans la nuit du 19 au 20 avril 1999.

Le juge est jeune, c’est son premier dossier. Quand il prend le poste de juge d’instruction, il espère ne pas devoir gérer de dossiers trop médiatiques. C’est raté. Avec l’affaire de l’incendie de la paillote « Chez Francis », tous les projecteurs seront braqués sur lui.

Pour comprendre cette bande dessinée, il faut se replonger dans le contexte corse. Là-bas, les restaurants de plage sont appelés les paillotes. Beaucoup d’entre elles ont été construites sans autorisation et sans respecter la loi littoral (toute construction est interdite à moins de 100 mètres du littoral). Les paillotes sont généralement tolérées pendant la saison estivale. Elles disparaissent dès la fin de la saison touristique. Mais du côté des autorités, certains se lassent de voir la loi non-respectée. Les incendies ou les masticages sont monnaie courante. Il peut s’agir de règlement de comptes, d’arnaque à l’assurance ou encore de jalousie.

incendie-corse-04
Incendie Chez Francis – © Futuropolis

Dans l’incendie de la paillote « Chez Francis », des éléments montrent très vite qu’il s’agit d’un incendie d’origine criminelle. On retrouve sur place des bidons d’essence, mais aussi une cagoule et un talkie-walkie de la police. Tout au long du récit, on est dans la peau du juge d’instruction qui monte son dossier. Il sait qu’il est attendu au tournant à cause de son manque d’expérience, il sait aussi qu’il n’a pas droit à l’erreur. Ce qui ne l’empêche pas de placer en prison plusieurs gendarmes haut gradé et même le préfet de Corse Gérard Bonnet.

incendie-corse-01
© Futuropolis
incendie-corse-02
© Futuropolis
incendie-corse-3
© Futuropolis

Ce témoignage est digne d’un polar. On suit l’enquête, on est pris dans un rythme haletant, on se demande quel sera le prochain rebondissement, qui avouera, qui restera silencieux, qui niera ?

Le récit est très bien ficelé. On est dans la tête du juge qui a collaboré avec le journaliste François Pottier, spécialisé dans les dossiers criminels. Le tout est servi par le dessin de Daniel Blancou. Un beau trio pour une belle immersion dans le climat explosif corse.

Sous le feu corse

21€
9

Scénario

9.5/10

Dessins

8.5/10
Advertisements

Related posts