Streamliner – Bye-bye Lisa Dora (Rue de Sèvres)

Streamliner - Bye-bye Lisa Dora

Une route désaffectée en plein désert, une vieille station-service, et de la poussière au loin… Lorsque Billy Joe poussera la porte de chez les O’Neil, plus rien ne sera comme avant. Cuir, santiags, carabine et Ford V8, le chef des Red Noses attend du monde. Ce qui va devenir la plus grande course sauvage de tous les temps aura lieu ici. Une course, jusqu’à la mort…

À l’appel du plus éminent gang du pays, des dizaines de « voyous » du volant et autres fous de vitesse se retrouvent en plein désert pour une gigantesque course clandestine dont le vainqueur se verra traditionnellement élu « chef de meute » pour un an. Billy Joe, ténébreux leader des Red Noses, a jeté son dévolu sur une petite station-service en léthargie pour remettre son titre en jeu. Ses cuves pleines de carburant, ses quelques aménagements de « confort », les hectares de pistes arides qui l’entourent, propriété du vieux O’Neil et de sa fille, en font l’endroit idéal… Malheureusement, ce site perdu, jusque-là négligé de tous, sera bientôt dans le collimateur des autorités et des médias……et la Station « LISA DORA » deviendra le théâtre des pires dérapages…

Il y a quelque temps je vous parlais de Motorcity, une histoire policière se déroulant en Suède dans le monde des « raggares » et je concluais ma chronique de la manière suivante : « […], mais si, comme moi, vous espériez une enquête dans le monde de l’automobile vous risquez d’être un peu déçu ». Et bien, Streamliner est tout ce que j’attendais de Motorcity !

Des voitures boostées à la testostérone, une course dans le désert qui s’annonce palpitante, des femmes aux courbes de rêve, des « bad boys » typique de l’Amérique des années 60/70, une histoire d’amour naissante et le tout arrosé d’une bonne grosse dose d’intrigue autour d’un pari qui risque de mettre à la porte de leur propriété un père, ancien pilote de course (Streamliner) et mécanicien dans l’avion pendant la Seconde Guerre mondiale ayant un peu perdu la boule, et sa fille au caractère qui gèrent ensemble la station « Lisa Dora ».

Mais il faut dire que l’homme aux commandes de cette série est un habitué de l’univers des courses et de la mécanique, car Fane, pour ceux qui comme moi ne le savaient pas, est un des principaux collaborateurs de la série « Joe Bar Team« , la série consacrée à l’arsouille et aux manettes ouvertes à fond arrosées d’un humour bien présent.

Il n’était donc pas trop compliqué pour lui de se plonger dans cet univers en agrémentant le tout d’un coup de crayon des plus réussis, car, tant le rendu des voitures que des personnages, est à mes yeux quasi parfaits.

Streamliner m’a fait passé un excellent moment de lecture et pour être honnête, je n’ai pas vu passé le temps à la lecture des quelques 160 pages (vous avez bien lu !) que compte le premier tome des aventures de Cristal, Evel et Billy Joe sur la route 666. La série Streamliner fera sûrement  partie de mes coups de coeur pour 2017 et j’attends maintenant avec impatience la sortie du deuxième tome prévue pour septembre 2017.

Streamliner - Bye-bye Lisa Dora

22,5€
9.3

Scénario

9.0/10

Dessins

9.5/10
Advertisements

Xavier

Passionné de bandes dessinées depuis une petite dizaine d'années, je me suis enfin décidé à partager cette passion au travers d'un blog. Au début les chroniques étaient postées sur mon blog perso thiriaux.be mais voulant pouvoir garder une ligne éditoriale plus "personnelle" sans mélanger le tout j'ai donc décidé de séparer les bandes dessinées du reste et objectif-bd.be est ainsi né :)

You may also like...

%d blogueurs aiment cette page :