Suicide Squad – Têtes brûlées (Urban Comics)

Suicide Squad - Têtes brûlées

Ils étaient condamnés à passer le restant de leurs jours derrière les barreaux, mais le gouvernement en a décidé autrement. Harley Quinn, Deadshot, King Shark et El Diablo font désormais partie d’un escadron suicide envoyé sur le terrain quand une mission s’avère trop dangereuse. Une équipe de super-criminels sacrifiables dont le premier objectif sera de venir à bout d’un stade peuplé de plusieurs milliers de spectateurs infectés. Par quoi ? Par qui ? La Suicide Squad est sur le coup !

Avec la sortie du film « Suicide Squad » (qui n’était vraiment un chef-d’oeuvre) début de l’été, Urban Comics a décidé de sortir des comics autour des aventures de cette équipe de super vilains obligés de travailler pour le gouvernement US.

Ce Suicide Squad, tout comme le film, commence par la création de l’équipe mais d’une façon légèrement différente que celle présentée dans celui-ci et, à mon avis, plus intéressante pour dépeindre les liens qui lient les membres de la squad. Pour le reste, l’histoire n’est sans doute pas ce qu’il y a de meilleur mais laisse entrevoir le potentiel de chacun des membres que ça soit au point de vue pouvoirs/habilités ou humain/loyauté.

Niveau dessins, si la qualité est au rendez-vous j’ai eu du mal avec l’inconstance dans la façon dont le visage de Harley Quinn évolue suivant ses attitudes en passant du côté rond et « angélique » à celui de démon comme sur la couverture.

Au final, ce premier tome Suicide Squad est intéressant à lire mais j’ai peur que ça ne tourne en rond et je ne sais pas si j’achèterai les tomes suivants…

Suicide Squad - Têtes brûlées

15€
7.2

Scénario

7.5/10

Dessins

6.8/10

Moins

  • Problème avec le rendu de certains visages suivant les situations
Advertisements

Related posts